Covid-19: des signaux encourageants en Île-de-France mais la situation reste "critique"

Pour la première fois depuis le mois de novembre, le taux d'incidence enregistré mercredi dans la région était en légère baisse. Mais pour les professionnels de santé, la vigilance reste de mise.

Des piétons équipés de masques rue Montorgueil, dans le centre de Paris, le 2 novembre 2020 © Ludovic MARIN © 2019 AFP Des piétons équipés de masques rue Montorgueil, dans le centre de Paris, le 2 novembre 2020

Peut-on parler d'une inflexion, d'un frémissement? Voilà quelques jours que le nombre de contaminations enregistrées ralentit en Île-de-France si l'on se fie aux chiffres relayés quotidiennement par Santé publique France. Une première dans la région depuis le mois de novembre.

Mercredi, le taux d'incidence s'élevait à 664 cas pour 100.000 habitants, contre 689 le 31 mars. Cette diminution se vérifie également dans certains départements. En moins d'une semaine, l'indicateur a reculé de 587 à 541 dans les Yvelines et de 565 à 529 dans les Hauts-de-Seine.

Les taux d'incidence observés en Île-de-France restent néanmoins particulièrement élevés au regard de la moyenne nationale, établie à 444, selon Covid Tracker. En Seine-Saint-Denis et dans le Val-d'Oise, cet indicateur égale ou dépasse actuellement les 800.

Deux-trois semaines pour avoir "une vision d'ensemble"


Vidéo: Virus: des Indiens se rendent dans un centre de dépistage alors que le nombre d'infections atteint un nouveau record (AFP)

Covid-19: des signaux encourageants en Île-de-France mais la situation reste "critique"