Congo : Denis Sassou Nguesso investi

© Fournis par Journal du Mali Le président réélu pour un cinquième mandat a prêté serment, ce vendredi 16 avril, au Palais des congrès de Brazzaville.C'est parti pour cinq nouvelles années de règne pour Denis Sassou Nguesso. « L'empereur », surnom donné par son pair Alassane Ouattara, cumule 37 ans de pouvoir absolu. Vainqueur dès le premier tour de l'élection du 21 mars dernier, le chef de file du Parti congolais du Travail (PCT) a déclaré qu'il a été et sera « le président de tous les Congolais sans exclusive ». Sassou Nguesso pour qui, « le travail ne s'arrêtera pas », a décliné les grands axes de son action pour ce quinquennat : consolider l'Etat de droit, améliorer le climat des affaires, lutter contre les antivaleurs, diversifier l'économie et valoriser le capital humain. Dans son discours d'investiture, le président congolais s'est engagé « à promouvoir une gouvernance sociale et solidaire ». Celle-ci devrait prendre forme avec l'avènement d' « un Etat protecteur » qui va notamment travailler en faveur de « l'électricité et l'eau pour tous, l'assurance maladie universelle et l'éducation inclusive ». Séance tenante, Denis Sassou Nguesso a promis de « doter tous les villages de plus de 100 habitants de l'électricité, de l'eau potable et de centre de santé ». Selon les résultats définitifs publiés par la Cour constitutionnelle, il a remporté le scrutin présidentiel en recueillant 88,40 % des suffrages valablement exprimés. Félix Tshisekedi, Macky Sall, Bah N'Daw, Umaro Sissoco Embaló, Roch Marc Christian Kaboré, Alassane Ouattara, Mohamed Bazoum, Idriss Déby Itno, Evariste Ndayishimiye, respectivement présidents de la République démocratique du Congo, du Sénégal, du Mali, de la Guinée Bissau, du Burkina, de la Côte d'Ivoire, du Niger, du Tchad et du Burundi, ont assisté à l'investiture de leur homologue congolais.

Cet article Congo : Denis Sassou Nguesso investi est apparu en premier sur Journal du Mali.

Congo : Denis Sassou Nguesso investi