Lopes : “Je me fais plus souvent tamponner que l’inverse”

© Fournis par Sofoot

Avant sa sortie dans la tête de Pietro Pellegri face à Monaco, Anthony Lopes nous avait accordé un long entretien, à retrouver dans le dernier numéro de So Foot, actuellement en kiosque. Au menu : ses sorties kamikazes, les kebabs, sa relation avec Aulas et Garcia ou la victoire avec le Portugal à l’Euro 2016. Morceaux choisis.

Anthony Lopes a l’habitude des critiques sur ses sorties depuis le début de sa carrière. Mais il l’avoue : il y a quelques mois, le gardien de l’OL a été “perturbé.” “Cela m’a fait changer dans mon jeu. J’ai même déjoué à un moment [...] et ça t’affecte, car la vérité, c’est que je me fais plus souvent tamponner que l’inverse.”

Dans le numéro 186 de So Foot, actuellement en kiosque, Anthony Lopes se confie longuement sur son image : “En dehors de Lyon, je ne suis pas sûr qu’il y ait beaucoup de personnes qui m’aiment.” Peu importe, il assume aussi être “l’ADN de l’OL”: “Tant que je serai là, cette identité Gone restera.”


Vidéo: «J’ai pris rendez-vous et c’est passé» : ces jeunes pas prioritaires qui se font vacciner au culot (Dailymotion)

Lopes : “Je me fais plus souvent tamponner que l’inverse”