PHOTO - Jean-Luc Reichmann pose avec sa mamie vaccinée (et oublie les gestes barrières)

PHOTO - Jean-Luc Reichmann pose avec sa mamie vaccinée (et oublie les gestes barrières) © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE PHOTO - Jean-Luc Reichmann pose avec sa mamie vaccinée (et oublie les gestes barrières)

En prenant la pose sans masque à côté de sa mamie vaccinée dans un cliché posté sur Instagram, Jean-Luc Reichmann, récemment contaminé au coronavirus, s’est attiré les foudres des internautes.

« N’hésitez surtout pas à vous faire vacciner si vous le pouvez, car quand la maladie vous tombe dessus, malheureusement ça peut devenir très compliqué. » Le 10 avril dernier, Jean-Luc Reichmann prenait la parole en faveur de la vaccination après avoir vécu « 15 jours d’enfer » à cause du coronavirus. Une semaine plus tard, l’animateur des 12 Coups de midi a véritablement retrouvé le sourire qu’il a affiché sur son compte Instagram ce samedi 17 avril à côté de celui de sa grand-mère. « Mamie vaccinée ! Plus de risque de contamination me concernant... Ouffff », a écrit en légende l’animateur de 60 ans.

« Radieuse mamie ! », « Trop belle la mamie », écrivent certains fans en commentaire, quand d’autres s’inquiètent du non-respect des gestes barrières de l’animateur avec sa grand-mère. Car en effet, sur la photo, ni l’un ni l’autre ne porte de masque, ce qui n’a pas échappé à certains internautes qui ont tenu à l’alerter en lui rappelant que malgré la vaccination, lui et sa mamie doivent continuer à se protéger. « Le fait d'être vacciné n'empêche pas d'être porteur du virus, il est juste moins dangereux », explique un internaute. « C’est faux. Même vacciné, on peut être contaminé et contaminant », le corrige un autre. « Attention quand même, le masque reste de rigueur », le met en garde une admiratrice. Le message de Jean-Luc Reichmann n’était sans doute pas d’inciter le public à ne pas respecter les gestes barrières, mais de rassurer surtout sur la vaccination et d’offrir une vision heureuse de celle-ci.

PHOTO - Jean-Luc Reichmann pose avec sa mamie vaccinée (et oublie les gestes barrières)