Covid-19: l'Allemagne classe la France entière comme zone à «haut risque»

Contrôle de police à la frontière entre la France et l'Allemagne (image d'illustration). © REUTERS/Vincent Kessler Contrôle de police à la frontière entre la France et l'Allemagne (image d'illustration).

L'augmentation du nombre des infections dues au Covid-19 en France suscite des réactions en Allemagne. Régulièrement, les autorités revoient leur classement de différentes régions ou pays selon l'intensité de la pandémie. Berlin a décidé de classer l'ensemble de la France à compter parmi les zones à haute incidence. Jusqu'à présent, la France était une zone à risque. Une décision qui a suscité des réactions alarmées et dont les conséquences pratiques restent modestes.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibault

« Lorsqu’on observe les taux d’incidence, c’est tout simplement une nécessité de fait, un processus pratiquement automatique ». Angela Merkel, jeudi soir, avait déjà prévenu : l’augmentation du nombre d’infections en France risquait d’avoir des conséquences. Vendredi, une décision qui n’était plus une surprise a été officialisée : l’ensemble de l’Hexagone ainsi que l’outre-Mer seront considérés par l’Allemagne à partir de dimanche comme une zone à haute incidence et non plus seulement à risque.

Concrètement, les changements restent modestes : les personnes entrant en Allemagne devront disposer d’un test Covid PCR ou antigénique négatif réalisé dans les dernières 48 heures. Jusqu’à aujourd’hui, ce test est à faire dans les deux jours suivant l’entrée sur le sol allemand. Les règles de quarantaine restent les mêmes.

► À lire aussi : Covid-19: Merkel renonce à son dispositif pour Pâques en Allemagne et demande «pardon»

La frontière reste ouverte. Les travailleurs frontaliers ne sont pas soumis à une quarantaine et doivent réaliser deux tests par semaine. Des exceptions sont prévues pour les visites en Allemagne pour des raisons professionnelles ou pour certains motifs privés. Elles ne valent pas pour les entrées depuis une zone où circule un variant du virus, catégorie dans laquelle se trouve le département de la Moselle depuis un mois.

► À lire aussi : Covid-19: les nouvelles restrictions étendues au Rhône, à l'Aube et à la Nièvre

Covid-19: l'Allemagne classe la France entière comme zone à «haut risque»