Bundesliga : La DFL impose une quarantaine aux clubs

Christian Seifert, le patron de la DFL © picture-alliance/dpa/A. Dedert Christian Seifert, le patron de la DFL

A partir du 12 mai prochain, les clubs de première et de deuxième division devront aller s'isoler, afin de limiter les contacts avec l'extérieur. L'objectif est clair pour la DFL : finir la saison le week-end du 22 mai prochain.

Pour ce faire, dès le 3 mai, joueurs et dirigeants de clubs devront dans un premier temps s'isoler chez eux, afin de "réduire le contact et minimiser les chances d'infection", comme l'a indiqué la Ligue allemande de football. Les personnes concernées n'auront que le droit de "rester chez elles ou d'aller à l'entraînement, voire au stade".

Les entraîneurs favorables à de telles mesures

Une décision saluée par les entraîneurs de Bundesliga. Lors de la conférence de presse en marge de la rencontre face à Hoffenheim, l'entraîneur de Fribourg Christian Streich est parti du principe que de telles mesures seraient prises tant que tout le monde en Allemagne ne serait pas vacciné :

"Je trouve que cette mesure est nécessaire, appropriée et correcte. Je n'arrive pas à croire que nous vivons une telle situation depuis un an maintenant, mais je trouve qu'il y a eu beaucoup de bonnes décisions prises par les dirigeants de clubs et la DFL depuis le début de cette pandémie. Ce sera sûrement ainsi, jusqu'à ce que tout le monde soit vacciné, et c'est tant mieux, comme ca, nous pouvons continuer à jouer", a indiqué l'entraîneur de Fribourg en conférence de presse.

De son côté, Heiko Herrlich, dont l'équipe d'Augsburg lutte pour ne pas descendre et va jouer un match décisif ce week-end contre Cologne, approuve également ces mesures, d'autant plus qu'elles ne s'étalent que sur quelques semaines :

"Je trouve que c'est une décision correcte, parce que de cette manière, le risque est diminué. Je pense que tout le monde doit se dire la même chose : après tout, c'est juste sur une période de temps très courte. Nous devons tout faire pour que la saison soit jouée jusqu'au bout, parce que sinon, il y aura des problèmes, et beaucoup de mécontents", estime le coach d'Augsburg.

Six matchs en 19 jours pour le Hertha Berlin

Pour la DFL, il s'agit clairement d'éviter un nouvel épisode similaire à celui qu'a connu le Hertha Berlin : en raison de plusieurs cas de personnes positives au coronavirus, le club de la capitale, menacé par la relégation, a vu trois de ses rencontres reportées, et doit maintenant disputer six matchs en 19 jours. Ce qui est très fatigant pour les organismes, d'autant plus que la fin de saison approche.

Bundesliga : La DFL impose une quarantaine aux clubs