Variant indien du Covid-19 : que sait-on des clusters identifiés en France?

Vingt-quatre foyers de contamination au variant de Covid-19 dit indien ont été recensés en France avec une légère hausse du nombre de cas depuis 15 jours.

© REUTERS/Stephane Mahe

Boris Johnson n'a pas caché son inquiétude jeudi, au sujet du variant du Covid-19 B.1.617 dit indien. Si le Premier ministre britannique n'a pour l'instant pas l'intention de modifier le calendrier de déconfinement de son pays, il a souligné qu'il ne reculerait devant aucun moyen pour ralentir la progression de ce variant, responsable de plus en plus de contaminations localisées, notamment dans les comtés du Lancashire, du Northamptonshire et du Bedfordshire.

En France aussi, le nombre de cas du variant indien est en augmentation depuis une quinzaine de jours, indique Santé Publique France dans un point de situation publié le 13 mai, précisant toutefois qu'il n'y a pas, à ce jour, de poussée «significative» du variant dans le pays. En date du 11 mai, 24 clusters «impliquant au moins un cas de variant du lignage B.1.617 ont été rapportés» dans 7 régions métropolitaines et en Guadeloupe, peut-on lire. Pour 22 d'entre eux, il s'agissait de personnes ayant effectué un séjour en Inde ou ayant été en contact sur des bateaux avec des membres de l'équipage de nationalité indienne.

A lire aussi : Covid-19: faut-il avoir peur du variant indien?

Deux clusters sans lien direct avec l'Inde

Pour deux clusters en revanche, le lien avec l'Inde n'a pas été établi : il s'agit de clusters familiaux en Auvergne-Rhône-Alpes -3 cas de variant indien sur 5 personnes positives au Covid-19- et Ile-de-France -1 cas de variant indien identifié sur 3 cas positifs. L'origine de leur contamination avec ce variant est toujours incertaine.

Le 11 mai, le variant indien a été catégorisé variant préoccupant (VOC) par l'Organisation mondiale de la Santé. Si les données scientifiques sont encore rares sur cette souche mutante, soupçonnée d'avoir entraîné une recrudescence dramatique de la pandémie en Inde, elle pourrait être plus résistante au système immunitaire, après infection et vaccination, et pourrait être plus contagieuse.

Variant indien du Covid-19 : que sait-on des clusters identifiés en France?