Algérie : en cherchant de l'eau, un fermier serait tombé sur... du pétrole

algérie, pétrole © Fournis par Le Point algérie, pétrole

Vivant au nord-est du pays, l'homme a fait sous sa ferme une découverte qui pourrait bien être miraculeuse, rapporte « Courrier International ».

C'est ce que l'on peut qualifier de petit miracle. La trouvaille d'un Algérien de Constantine rencontre un vif écho dans son pays, souligne Courrier InternationalL'homme, qui forait le sous-sol de sa ferme pour trouver de l'eau, a vu surgir du sol un liquide bien différent, visqueux et noirâtre, ressemblant fortement à du pétrole. Une découverte réalisée à 90 mètres de profondeur et qui surprend, alors qu'il ne s'agit pas de la région où se trouvent pourtant les réserves du pays. 

La scène s'est déroulée il y a quelques jours dans la commune de Ouled Rahmoune, relevant de la wilaya de Constantine, dans l'est du pays. Moslem Boubaker, un petit agriculteur local, voulait irriguer ses champs en période de sécheresse, raconte le site Tout sur l'Algérie (TSA). Après cette surprenante trouvaille lors de son forage, l'homme a contacté les autorités et a demandé à ce que des échantillons soient prélevés et analysés. Sur les réseaux sociaux, l'annonce a généré dans un premier temps de l'incrédulité. Les réserves connues de l'Algérie se situent plutôt dans le Sahara, au sud du pays. Certains ont estimé qu'il allait devenir « milliardaire » quand d'autres jugent que le puits va devenir la propriété de l'Etat. 

Un taux important d'hydrocarbures

Quel est le résultat des analyses ? Selon Arezki Bouterik, le directeur de l'Environnement de la wilaya de Constantine, les premiers résultats révèlent « un taux important d'hydrocarbures dans le liquide à raison de 460 milligrammes par litre et 620 milligrammes d'huile par litre, en plus de graisses et de substances en suspension avec un taux de 1,200 mg/litre ». Des chiffres élevés mais qui ne suffisent cependant pas à prouver avec certitude qu'il s'agit bien de pétrole, précise de son côté le quotidien El Watan

L'entreprise publique pétrolière et gazière, la Sonatrach, avait annoncé des travaux de prospection de pétrole et gaz dans le nord du pays, mais sans communiquer sur les résultats, souligne TSA. Des experts de l'entreprise se sont rendus sur place pour approfondir les recherches. Leurs échantillons vont aussi être analysés. 

Algérie : en cherchant de l'eau, un fermier serait tombé sur... du pétrole