Meilleur buteur du Clasico, Lionel Messi veut mettre fin à sa «malédiction» face au Real Madrid

Lionel Messi veut mettre fin à sa mauvaise série face au Real © Panoramic Lionel Messi veut mettre fin à sa mauvaise série face au Real

Lionel Messi n’y arrive plus dans le Clasico. Lors de ses dernières oppositions contre le Real Madrid toutes compétitions confondues, l’Argentin n’a jamais réussi à faire la différence, que ce soit en marquant ou en délivrant une offrande pour l’un de ses coéquipiers. La Pulga reste sur un triste bilan de 0 but et 0 passe décisive en 6 matches face au club de la capitale espagnole. Des statistiques qui tranchent avec son statut de meilleur buteur de l’histoire du Clasico, avec pas moins de 26 réalisations (devant Alfredo Di Stefano et «CR7» avec 18 buts). La dernière fois que le sextuple Ballon d’Or est parvenu à faire trembler les filets face à son rival, c’était à la fin de la saison 2017-2018, au cours d’un match terminé sur le score de 2-2, lorsque Cristiano Ronaldo évoluait encore chez les Merengue. À croire que le natif de Rosario est «maudit», ou démotivé, depuis le départ du Portugais vers la Juventus Turin à l’été 2018.

» LIRE AUSSI - Real-Barça : le premier triplé de Lionel Messi dans le Clasico remonte...à 14 ans

Un nouveau record à battre

Ce samedi, à 21 heures, dans une confrontation qui pourrait s’avérer déterminante dans la course au titre, Lionel Messi espère bien mettre fin à cette mauvaise série, lui, qui a été si longtemps habitué à briller face à la Maison Blanche. Il y a 14 ans, il s’était par exemple illustré en inscrivant un triplé à tout juste 19 ans, permettant à son équipe d’obtenir un bon match nul (3-3). Ce match face au Real Madrid, qui pourrait être son dernier s’il venait à quitter la Catalogne cet été, sera aussi l’occasion pour l’attaquant argentin d’égaler un record détenu actuellement par Sergio Ramos : celui du plus grand nombre de Clasicos disputés (45).

Le premier Clasico De Lionel Messi en 2005

Meilleur buteur du Clasico, Lionel Messi veut mettre fin à sa «malédiction» face au Real Madrid