Congo : la lutte contre les maladies infectieuses dans l’arrière-pays

© Fournis par Journal de Brazza
Depuis une semaine, le chef de l’Etat reçoit à tour de rôle les acteurs politiques et de la société civile du pays en vue d’un dialogue national.
  Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) a mis à disposition du Programme élargi de Vaccination une chambre froide, à Owando (Cuvette), qui permettra de stocker et d’approvisionner en vaccins, cinq départements de la zone nord du pays pour consolider la lutte contre les pathologies infectieuses. L’élargissement de la chaîne de froid à Owando, par l’Unicef, obéit à la nécessité de rapprocher les soins de santé à la population dans l’hinterland car les vaccins qui y seront stockés permettront de lutter, de plus près, contre les maladies infectieuses et contribuer à la réduction de la morbi-mortalité. Pour la vaccination, il ne sera plus question d’atteindre que tout vienne de Brazzaville. Owando va approvisionner les départements des Cuvettes, de la Likouala, de la Sangha, des Plateaux afin d'élargir la couverture vaccinale sur le territoire national. « Cette action s’inscrit dans le cadre du renforcement des districts sanitaires et de la décentralisation », a déclaré la représentante de l’Unicef, Micaela Marques De Sousa. Lors de la remise officielle de la chambre froide à la ministre en charge de la Santé, la diplomate onusienne a rappelé que le Congo à fait quelques progrès en matière de vaccination. « L’éradication des cas de poliomyélite sauvage depuis 2010, l’élimination du tétanos néonatal depuis 2009 et d’excellents progrès des couvertures de la vaccination de routine qui est passée de 69% en 2017 à 79% en 2019. En 2020, le Congo a pu atteindre une couverture en penta3 de 73% malgré les affres de la Covid-19 », a-t-elle indiqué. Toujours selon Micaela Marques De Sousa, d’autres chantiers en matière de vaccination ont connu un avancement notamment l’élaboration d’un plan de réhabilitation des équipements de la chaîne de froid, l’acquisition et l’installation de près de 200 équipements de chaîne de froid dans certains départements, districts et centres de santé dépourvus de matériel adéquat avec l’appui des partenaires comme l’Organisation mondiale de la santé, l’Alliance mondiale pour les vaccins, Gavi… Pour la chambre installée à Owando, les gestionnaires doivent assurer la maintenance préventive et curative.

Congo : la lutte contre les maladies infectieuses dans l’arrière-pays