Covid-19: Poutine décrète 10 jours fériés en mai pour contrer l'épidémie

Le président russe Vladimir Poutine à Moscou le 22 avril 2021. © AP - Alexei Druzhinin Le président russe Vladimir Poutine à Moscou le 22 avril 2021.

Face à une troisième vague de contamination, le président russe Vladimir Poutine a décrété ce vendredi dix jours fériés le mois prochain. La situation sanitaire en Russie est d’autant plus préoccupante que la campagne de vaccination contre le Covid-19 a pris beaucoup de retard.

Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

La Russie se targuait d’avoir maîtrisé l’épidémie de Covid-19 et se félicitait de la levée de la plupart des mesures de restriction prises à l’automne dernier pour lutter contre la maladie. Mais face au nombre de cas enregistrés depuis le début de mois d’avril, entre 8 000 et 9 000 par jour, les autorités s’inquiètent à présent d’une possible dégradation de la situation.

Pour l’éviter, le président russe va donc rendre fériés les jours travaillés entre les deux ponts du mois de mai : du 1er au 10, les Russes seront invités à rester chez eux ou dans leurs datchas, au lieu de se rendre sur leurs lieux de travail.

L’inquiétude est d’autant plus grande que le nombre de décès provoqués par le Covid-19 reste stable – autour de 350 par jour. Un chiffre qui est sans doute largement sous-estimé, les autorités ayant adopté un système de comptage ultra restrictif.

À cela s’ajoute l’échec de la campagne de vaccination en Russie, alors même que le pays dispose de trois vaccins dont le fameux Spoutnik V. À ce jour, un peu moins de 7 millions de Russes ont été vaccinés, ce qui représente moins de 5% de la population. Très loin des objectifs que s’étaient fixés les autorités russes, lors du lancement de la campagne de vaccination en décembre dernier.

Covid-19: Poutine décrète 10 jours fériés en mai pour contrer l'épidémie