L’administration Biden ne reviendra pas sur la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara

Une révélationdu site américain AxiosL’administration du président Joe Biden ne reviendra pas sur la reconnaissance des Etats-Unis de la souveraineté du Maroc sur le Sahara, a rapporté vendredi le site d’information américain Axios, citant des sources bien informées.Le secrétaired’État américain Antony Blinken a affirmé au ministre des Affaires étrangères,de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, NasserBourita, lors de leur appel

© Présenté par

Une révélationdu site américain Axios

L’administration du président Joe Biden ne reviendra pas sur la reconnaissance des Etats-Unis de la souveraineté du Maroc sur le Sahara, a rapporté vendredi le site d’information américain Axios, citant des sources bien informées.

Le secrétaired’État américain Antony Blinken a affirmé au ministre des Affaires étrangères,de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, NasserBourita, lors de leur appel téléphonique ce vendredi, que l’administrationBiden ne reviendrait pas sur cette reconnaissance consignée dans laProclamation signée en décembre dernier par le président Trump, a révélé «Axios».

Selon le médiaaméricain, le compte-rendu du département d’État relatif à l’entretientéléphonique de M. Blinken avec M. Bourita n’a pas mentionné la question du Sahara,mais «deux sources bien informées de l’appel confirment qu’elle a été discutéeet que Blinken a dit que l’administration Biden ne reviendrait pas» sur cettedécision.

Et d’ajouterque de hauts responsables de la Maison Blanche et du Département d’État ont eude multiples discussions sur cette question au cours des dernières semaines.

Selon l’auteurde l’article, très au fait de la politique étrangère américaine, la décisionqui a sorti de ces discussions est que les Etats-Unis «ne vont pas revenir» surla Proclamation confirmant la marocanité du Sahara, tout en œuvrant pour lanomination d’un nouvel envoyé de l’ONU pour le Sahara et la reprise duprocessus politique en vue d’une issue définitive sur la base de l’initiativemarocaine d’autonomie.

L’administration Biden ne reviendra pas sur la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara