Manchester United rompt la malédiction face à Burnley

© Fournis par Sofoot

Manchester United 3-1 Burnley

Buts : Greenwood (48e, 85e) et Cavani (90e+3) pour les Red Devils // Tarkowski (50e) pour les Clarets

Manchester United n'est plus maudit.

En quête d'un succès à Old Trafford face à Burnley depuis six ans, les Red Devils ont grillé la priorité au 17e de Premier League en arrachant les trois points en toute fin de rencontre (3-1). Pourtant, les hommes d'Ole Gunnar Solskjær ont bien failli être surpris par des Clarets très agressifs. Après vingt secondes, Chris Wood pensait avoir ouvert la voie en trompant Dean Henderson. C'était compter sans la VAR et un hors-jeu riquiqui de l'attaquant néo-zélandais. Dominateurs dans le jeu et dans les occasions, les Mancuniens ont longtemps buté sur Bailey Peacock-Farrell ou ont manqué l'immanquable, à l'image de Mason Greenwood, incapable de reprendre la galette de Marcus Rashford (38e).

Mis au repos face à Grenade jeudi dernier en Ligue Europa, l'international anglais a martyrisé l'arrière-garde des Clarets, avant d'offrir l'ouverture du score sur un plateau à son jeune compère de l'attaque dès le retour des vestiaires (1-0, 48e). Une joie de très courte durée, puisque James Tarkowski a remis les pendules à l'heure sur un coup de casque qui a laissé Dean Henderson et sa casquette de marbre (1-1, 50e). Face aux hommes de Sean Dyche bien organisés, les coéquipiers de Paul Pogba ont dû attendre les dernières minutes pour enfin faire la différence, une nouvelle fois grâce à Mason Greenwood, à la réception d'un service parfait de la Pioche (2-1, 85e) et le supersub Edinson Cavani, venu terminer le travail (3-1, 90e+3).

Avec ce douzième match sans défaite en PL, MU reste bien calé à la deuxième place, avec un bon matelas d'avance sur Leicester (dix points), mais trop loin de City (huit unités).

Manchester United (4-2-3-1) : Henderson - Wan-Bissaka, Lindelöf, Maguire, Shaw - Fred (Cavani, 46e), McTominay - Rashford (Van de Beek, 84e), Bruno Fernandes, Pogba - Greenwood. Entraîneur : Ole Gunnar Solskjær.

Burnley (4-3-3) : Peacock-Farrell - Lowton, Tarkowski, Mee, Taylor - Cork, Westwood, Brownhill (Vydra, 87e) - Gudmundsson (Rodríguez, 87e), Wood, McNeil. Entraîneur : Sean Dyche.

Résultats et classement de Premier League

Manchester United rompt la malédiction face à Burnley