Prince Harry critique les Etats-Unis et provoque une vive polémique

Le prince Harry a provoqué la colère des américains. Alors qu’il a décidé de s’installer aux Etats-Unis avec sa femme et son fils, le fils du prince Charles n’a pas hésité à critiquer le premier amendement américain au micro du podcast de Dax Shepard. Non Stop people vous en dit plus.

Prince Harry critique les Etats-Unis et provoque une vive polémique © /MAXPPP Prince Harry critique les Etats-Unis et provoque une vive polémique

Le prince Harry a commencé une toute nouvelle vie avec Meghan Markle et leur fils Archie en venant s’installer aux Etats-Unis. Et en attendant d’accueillir son deuxième enfant, le prince Harry enchaîne les projets. Alors que sa série documentaire en collaboration avec Oprah Winfrey sera bientôt diffusée, le prince Harry a fait des confidences au micro du podcast de Dax Shepard. Et rapidement, le frère du prince William s’est montré très critique sur le premier amendent américain qui garantit la liberté d’expression : "Je ne veux pas commencer à m'engager sur le premier amendement, parce que c'est un gros sujet et que je ne le comprends pas, n'étant ici que depuis peu. Mais vous pouvez trouver une faille dans n'importe quoi".

"Harry, nous n'avons vraiment pas besoin de vous"

Le prince Harry poursuit : "Vous pouvez capitaliser ou exploiter ce qui n'est pas dit dans cet amendement plutôt que ce qui est dit. J'ai tellement de choses à dire sur le premier amendement. Je n'arrive toujours pas à le comprendre, mais c'est absurde". Malheureusement, les propos du mari de Meghan Markle ont provoqué la colère des américains et des internautes. Sean Hannity, animateur de Fox News, a fait passer directement un message à l’antenne : "Harry, nous n'avons vraiment pas besoin de vous venant d'Angleterre pour nous donner des conférences sur le premier amendement. Et si vous ne pouvez pas comprendre l'importance de la libre expression et des principes constitutionnels qui permettent un libre échange d'idées et d'opinions qui font de l'Amérique le plus grand pays du monde, alors peut-être qu'il est temps pour vous de partir vers un endroit plus compatible avec vos idées restrictives. Comprenez que c'est le même premier amendement qui vous a permis, à vous et à votre femme, de détruire votre propre famille lors de l'interview accordée à Oprah Winfrey. Vous et Meghan avez été autorisés à accuser votre famille de racisme".

Prince Harry critique les Etats-Unis et provoque une vive polémique