Yves Camdeborde démonte l’ego des chefs : seul Cyril Lignac trouve grâce à ses yeux

Yves Camdeborde démonte l’ego des chefs : seul Cyril Lignac trouve grâce à ses yeux © AGENCE / BESTIMAGE Yves Camdeborde démonte l’ego des chefs : seul Cyril Lignac trouve grâce à ses yeux

Dans les colonnes du Journal du Dimanche, publié ce 30 mai, Yves Camdeborde a parlé de l'égo 'surdimensionné' des chefs cuisinés. Seul Cyril Lignac a été épargné, et même complimenté.

La future génération critiquée par l'ancienne. Âgé de 56 ans, Yves Camdeborde porte un jugement bien précis sur la nouvelle génération de chefs. C'est dans le Journal du Dimanche, paru ce 30 mai, que le chef du Relais Saint-Germain n'a pas mâché ses mots en ce qui concerne ses jeunes collègues ou futurs rivaux. D'un côté, "la starification des cuisiniers a d'abord été positive, car elle a montré que les métiers de bouche étaient respectables" mais malheureusement, "l'ego des chefs est devenu surdimensionné" a-t-il expliqué dans cette interview.

Néanmoins, Yves Camdeborde ne met pas tous les chefs dans le même panier. En effet, Cyril Lignac trouve grâce à ses yeux : "Il y a de beaux contre-exemples : Cyril Lignac a été le plus starisé de tous, mais sa carrière est magnifique. Il n'a pas trop changé, il est resté très terrien et fait les choses en bon professionnel." Mais cet avis positif, il est loin de l'accorder à beaucoup d'autres candidats à cause du "côté négatif des émissions" qui "s'active à la sortie : les jeunes chefs entrent dans la communication pure et dure, les agences leur expliquent qu'ils sont des 'valeurs industrielles', ils comprennent qu'il y a de l'argent à gagner." Le business.

Yves Camdeborde démonte l’ego des chefs : seul Cyril Lignac trouve grâce à ses yeux