La Rochelle: "Les valeurs foutent le camp", Aguillon agacé par le transfert de Fickou

Pierre Aguillon © Icon Sport Pierre Aguillon

Le transfert de Gaël Fickou ne passe pas auprès de tous les acteurs du monde du rugby. En pleine saison, l'international français va quitter le Stade Français pour rejoindre le rival du Racing 92. Alors que le transfert était initialement prévu en fin de saison et déjà annoncé, les deux clubs ont trouvé un accord pour un départ anticipé de Fickou. Il s'engagera avec sa nouvelle équipe pour plus de 4 saisons donc.

"C'est un peu incompréhensible qu'on puisse le vendre en cours de saison"

Après une nouvelle victoire de La Rochelle ce samedi face au LOU (38-23), permettant au club rochelais de conserver la 2e place du Top 14, Pierre Aguillon a partagé son étonnement vis-à-vis du transfert de Gaël Fickou en pleine saison. "Pour moi, c'est un peu n'importe quoi. Je ne sais pas si on peut le commenter mais j'ai beaucoup de mal avec ces choses. Il n'y a plus de contrant, plus rien, a déclaré l'expérimenté (34 ans) trois-quarts centre. Quand un mec ne joue pas, on peut comprendre qu'il aille chercher du temps de jeu pour un club qui a besoin à son poste. Mais quand le mec est titulaire tous les week-end, c'est un peu incompréhensible qu'on puisse le vendre en cours de saison."

Ce transfert avancé de Gaël Fickou est permis grâce à un mercato ouvert par la Ligue nationale de rugby (LNR) sur la période du 9 au 30 avril. "Ce sont un peu les valeurs qui foutent le camp mais c'est le rugby professionnel d'aujourd'hui, ça marche comme ça, a commenté encore Pierre Aguillon. Les clubs sont des entreprises, les joueurs ont des valeurs marchandes. On est un peu vendus. Il ne faut pas que ça aille trop loin non plus même si je pense que c'est déjà le cas."

Comme un symbole, Gaël Fickou aurait dû porter une dernière fois les couleurs du Stade Français ce samedi face au Racing 92, mais la rencontre a été reportée en raison du protocole sanitaire puisque les Ciel et Blanc ont affronté le week-end dernier l’UBB, touché mercredi par deux cas de coronavirus. "De jouer avec mon meilleur ami, Teddy Thomas, mais aussi Virimi Vakatawa. C’est un projet séduisant, de superbes infrastructures, beaucoup d’ambitions. Ils jouent la Champions Cup, avait justifié Fickou sur son choix pour RMC Sport. C’est une équipe qui grandit d’année en année et qui se renforce d’année en année. C’est plaisant, dans un stade incroyable. Ça va être une bonne chose et je prendrai beaucoup de plaisir."

La Rochelle: "Les valeurs foutent le camp", Aguillon agacé par le transfert de Fickou