Basket (Eurocoupe/Finale) : Monaco dispose de Kazan et remporte le premier titre européen de son histoire

monaco lessort kazan © Panoramic monaco lessort kazan

Ce vendredi soir, lors de la finale retour de l'Eurocoupe, Monaco a battu Kazan (86-83). La Roca Team remporte le premier titre européen de son histoire.

Monaco l'a fait ! Ce vendredi soir, la Roca Team a de nouveau battu les Russes de l'Unics Kazan (86-83), cette fois à l'extérieur, lors du match 2 de la finale de l'Eurocoupe de basket. Une nouvelle victoire, après celle du match aller (89-87), synonyme de sacre européen pour le club de la Principauté. Le premier de son histoire. Pour voir trace du dernier club pensionnaire de Jeep Elite soulever ce trophée, il faut remonter à 1988. Cette année-là, c'est l'équipe de Limoges qui avait alors été sacrée. Pour construire ce succès, Monaco s'est notamment appuyé sur Rob Gray, qui termine meilleur marqueur de son équipe, mais également meilleur marqueur de cette rencontre, avec des statistiques personnelles de 25 points, 1 rebond et 1 passe décisive. En face, John Brown n'a pas été en reste, avec un double-double à la clé (16 points, 10 rebonds, 1 passe décisive), mais cela n'a donc pas suffi.

Tout s'est joué dans le quatrième et dernier quart-temps...

Durant cette rencontre, aucune des deux équipes ne s'est véritablement envolée, au niveau du tableau d'affichage. Dans le premier quart-temps, Kazan a mené de cinq points (5-0, 7-2), avant que Monaco en fasse de même (14-19). Dans le deuxième quart-temps, c'est l'ASM qui a pris six unités d'avance (39-45) pour finir par rentrer aux vestiaires avec un écart particulièrement infime (47-48). Dans le troisième quart-temps, l'écart maximal du club de la Principauté n'a alors pas dépassé les +4 (50-54, 52-56, 56-60). Tout s'est finalement joué lors du quatrième et dernier quart-temps. Monaco était encore devant, mais Kazan est parvenu à reprendre les choses en mains, pour mener 83-81, alors qu'il ne restait que quelques instants à jouer. A seulement dix secondes de la fin de cette rencontre devenue irresponsable, c'est JJ O'Brien (16 points, 4 rebonds) qui a offert le sacre aux siens, sur un panier avec la faute. Avant son arrivée en Euroligue l'an prochain, Monaco ne pouvait évidemment pas espérer mieux.

Basket (Eurocoupe/Finale) : Monaco dispose de Kazan et remporte le premier titre européen de son histoire