Congo : un webinaire pour édifier les étudiants sur l’employabilité

© Fournis par Journal de Brazza
Le webinaire a réuni les responsables des Agences universitaires de la francophonie (AUF), des entreprises privées, enseignants des écoles de formation avec les étudiants.
  Le Campus numérique francophone (CNF) de Brazzaville a organisé, le 28 avril, un webinaire sur le thème « La stratégie pour promouvoir l’employabilité : l’enjeu des politiques de diversité ». L’objectif est d’informer et d’accompagner les étudiants dans la mise en œuvre de leurs politiques concrètes à l’employabilité à travers la diffusion des outils ainsi que de mobiliser et valoriser les réseaux en leur faveur et bien d’autres. Le webinaire a réuni les responsables des Agences universitaires de la francophonie (AUF), des entreprises privées, enseignants des écoles de formation avec les étudiants. La rencontre a permis aux étudiants de prendre connaissance des opportunités qui leur ont été présentées par l’AUF. La directrice régionale de l’AUF, Aïssatou Sy-Wonyu, a indiqué que la vision de l’agence en faveur des étudiants est d’établir le lien entre l’entrepreneuriat et l’employabilité. Former les étudiants à acquérir des connaissances sur  l’entrepreneuriat ainsi qu’à offrir des possibilités aux jeunes sur la mobilité géographique, sociale et sur le domaine de la formation et du travail. Le président de la société Eni-Congo, Alphonse Missengui, a, pour sa part, souligné l’importance de la formation des jeunes pour leur permettre d’acquérir des compétences nécessaires du marché de l’emploi. Selon lui, l’employabilité passe par la réduction des tendances, le renforcement de la résilience économique ainsi que l’ouverture des opportunités aux jeunes. Le Manager à la société de téléphonie mobile MTN, Martial Ngoka, a exhorté les jeunes à s’arrimer à la technologie de l’information et à se doter des nouvelles connaissances numériques pour être compétents lors des évaluations de poste. A cet effet, expliquent les orateurs, le constat fait lors des recrutements a montré qu’il existe une inadéquation entre la formation et la qualification. La part de responsabilité revient à l’Etat, aux écoles de formations ainsi qu’aux étudiants, ont-ils ajouté. Marcel Mbaloula, enseignant à une école de formation, a invité les jeunes étudiants à choisir les filières qui correspondent au marché de l’emploi. Ils ne doivent pas seulement s’intéresser aux grandes entreprises mais s’orienter également vers les PME, a-t-il signifié.

Congo : un webinaire pour édifier les étudiants sur l’employabilité