Pochettino, la stat qui fait regretter Tuchel

Mauricio Pochettino au PSG, ce n'est pas tout à fait ça. Une stat ridicule égratigne le bilan de l'Argentin jusqu'ici.

Mauricio Pochettino blessé © Fournis par Football 365 Mauricio Pochettino blessé

Mauricio Pochettino est-il le pire coach de l'ère QSI ? La réponse courte est "oui". La réponse longue est plus nuancée.

En clair, Aucun autre entraîneur n’a autant perdu depuis le rachat du club par les propriétaires qataris en 2011 alors que le tacticien argentin a vu son vingtième match sur le banc du PSG se solder par un nouveau revers face à Lille (0-1) ce samedi en Ligue 1. Une défaite très fâcheuse dans la course au titre et pour son timing. Paris se préparant à défier le mètre-étalon du Bayern Munich en quarts de finale aller de la Ligue des Champions.

Pendant ce temps, Tuchel... Invaincu en 14 matchs et lauréat d'une pointure de l'Atlético de Madrid en Ligue des Champions, le Chelsea de Thomas Tuchel s'est incliné pour la première fois ce samedi après-midi sous la férule de l'Allemand, désigné entraîneur du mois de mars récemment. Le parallèle est facile à établir et n'est pas flatteur pour "Poch". En 14 matchs de championnat, le PSG version Pochettino s'est déjà incliné 4 fois (dont trois fois à la maison) et s’est éloigné du titre. L'ancien coach de Tottenham n'a réussi que 14 succès, 2 nuls pour 4 revers et aucun autre coach n'a perdu autant de rencontre sur ses 20 premières sorties avec le PSG sauce QSI. Si le pourcentage de victoires de Tuchel après 20 matches culmine à 85%, Pochettino, lui, végète à 70%. Comme Unai Emery.

Mais si la greffe Pochettino tarde à prendre, le pire élève de l'ère QSI après 20 rencontres reste Carlo Ancelotti, qui avait à l'époque dû se contenter d'un ratio misérable de 55%. Bref, Pochettino est dans la moyenne et s'il n'y a pas de quoi sonner l'alerte sur son bilan, il n'y a pas non plus de quoi sauter au plafond, alors que son seul match référence reste la victoire au Camp Nou, en Ligue des Champions. On veut la même face au Bayern.

Pochettino, la stat qui fait regretter Tuchel