Zidane, tensions soudaines au Real

Malgré la bonne période que vit l'équipe du Real Madrid, des tensions entre Zinedine Zidane et Florentino Perez ont été dévoilées.

Zinedine Zidane et Florentino Perez © Fournis par Football 365 Zinedine Zidane et Florentino Perez Un quart de finale de Ligue des champions bien engagé face à Liverpool après la. Une deuxième place au classement de la Liga récupérée après un. La période actuelle sourit au Real Madrid et à Zinedine Zidane. Mais si ce constat est une évidence sur le plan sportif, il est bien différent du côté de la coulisse. Alors que chacun pensait que les relations entre l'entraîneur madrilène et son, Florentino Perez, étaient au beau fixe, il en serait tout autrement. Comme le raconte ce mercredi El Confidencial, le patron merengue serait à l'origine de plusieurs campagnes de dénigrement de son entraîneur, par le biais de médias acquis à sa cause. De fait, la relation un temps amicale entre les deux hommes n'existerait plus. Le problème Ramos Le média précise ensuite les raisons de la dégradation des relations. L'une d'entre elles est directement liée à la gestion du cas Sergio Ramos. Le fait que Zinedine Zidane aborde ce sujet face à la presse en demandant qu'il soit réglé, n'a pas du tout plu à Florentino Perez. Toujours concernant le défenseur espagnol, le président merengue n'a pas apprécié que "Zizou" ne le mette pas au courant de l'opération de son joueur, alors que le Français avait été prévenu avant tout le monde. Perez anticipe déjà un départ La communication ne passe donc plus entre Zidane et Perez, et un départ du tacticien tricolore pourrait bien se profiler au terme de la saison. Comme il l'avait fait en 2018, Zinedine Zidane serait ainsi prêt à quitter le navire une seconde fois, même en cas de doublé Liga-Ligue des champions. De son côté, Florentino Perez a déjà pris contact avec d'éventuels remplaçants, histoire de ne pas se retrouver une deuxième fois le bec dans l'eau. Selon El Confidencial, Antonio Conte, Massimiliano Allegri et Joachim Löw sont de ceux-là.

Zidane, tensions soudaines au Real