La Lettonie résiste à la Turquie

© Fournis par Sofoot

Turquie 3-3 Lettonie

Buts : Kenan Karaman (2e), Hakan Çalhanoğlu (33e) et Burak Yılmaz (52e, sp) pour la Turquie // Roberts Savaļnieks (35e), Roberts Uldriķis (58e) et Dāvis Ikaunieks (79e) pour la Lettonie

Comment dit-on remontada en letton ?

Après deux belles victoires face aux Pays-Bas (4-2) et à la Norvège (3-0), la Turquie a été freinée dans son élan par une vaillante équipe de Lettonie (3-3) au stade olympique Atatürk d'Istanbul.

Les Turcs débutent pourtant pied au plancher par l’intermédiaire de Kenan Karaman. Servi à l’entrée de la surface de réparation par Hakan Çalhanoğlu, le joueur du Fortuna Düsseldorf enchaîne d’une frappe sèche et trouve le coin gauche de Pāvels Šteinbors pour ouvrir le score (1-0, 2e). De son côté, la Lettonie tente de revenir avec Roberts Uldriķis qui ne cadre pas sa tête (26e), avant cinq minutes de folie : Caner Erkin envoie d’abord un missile sur la barre transversale lettone, suivie d’une belle reprise de volée de Çalhanoğlu qui profite d’un corner mal repoussé (2-0, 33e). Malgré le break, la Turquie se déconcentre et sur l’engagement, Raivis Jurkovskis trouve Roberts Savaļnieks d’un joli extérieur du pied qui pousse le ballon au fond (2-1, 35e).

On retrouve le même scénario à l’entame de la seconde période. Mert Müldür fait un festival dans son couloir droit et se fait faucher dans la surface par Kristers Tobers. Tout doucement, Burak Yılmaz place son ballon dans le petit filet de Šteinbors (3-1, 52e). Mais encore une fois, la défense turque fait preuve de relâchement. Sur un long ballon, Uldriķis profite de deux rebonds pour tromper Uğurcan Çakır d’une reprise dos au but (3-2, 58e). Le rythme retombe pour les hommes de Şenol Güneş qui hésitent à chercher le quatrième. Une hésitation fatale, puisque sur un nouveau ballon aérien, Dāvis Ikaunieks, entré en jeu à la place de son frère Jānis, réalise un contrôle fabuleux pour égaliser d'une frappe croisée (3-3, 79e).

Les Turcs (7 points) conservent malgré tout leur première place, mais voient les Pays-Bas et le Monténégro revenir à un point.

Turquie (4-1-4-1) : Uğurcan Çakır - Müldür, Ozan Kabak, Söyüncü, Caner Erkin (Orkun Kökçü, 83e) - Okay Yokuşlu - Kenan Karaman (Enes Ünal, 73e), Yusuf Yazıcı (Taylan Antalyalı, 66e), Ozan Tufan (Deniz Türüç, 83e), Çalhanoğlu (Umut Meraş, 66e) - Burak Yılmaz. Entraîneur : Şenol Güneş.

Lettonie (4-2-3-1) : Šteinbors - Jurkovskis, Ošs, Černomordijs, Fjodorovs - Tobers, Emsis - Ciganiks (Kamešs, 46e), Jānis Ikaunieks (Dāvis Ikaunieks, 65e) , Roberts Savaļnieks - Roberts Uldriķis (Raimonds Krollis, 73e). Entraîneur : Dainis Kazakevičs.

La Lettonie résiste à la Turquie