Le variant indien détecté en France, l’Europe s’ouvre peu à peu… le point sur le coronavirus

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.

© REUTERS/Eric Gaillard

La situation en France

En France, le président Emmanuel Macron a dévoilé jeudi les contours d'un déconfinement "en quatre étapes", du 3 mai à la fin juin. Cette annonce a été faite quelques heures avant l'annonce du "premier cas en France" confirmé de variant indien, détecté dans le sud-ouest sur "un patient revenu d'Inde", selon les autorités. Deux autres cas ont ensuite été signalés dans la région de Marseille.

Le retour des terrasses des bars et restaurants, avec six personnes par table maximum, ne se fera pas avant le 19 mai. Les commerces pourront aussi rouvrir à cette date, avec des jauges et protocoles adaptés, de même que les musées, cinémas et théâtres - dans la limite de 800 personnes en intérieur et 1.000 en extérieur.

Lire aussi : Emmanuel Macron: "Les mesures seront nationales mais nous pourrons actionner des freins d'urgence"

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en réanimation a poursuivi jeudi sa lente décrue amorcée il y a quelques jours, à environ 5.800, selon les chiffres de Santé publique France. Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) comptaient jeudi 5.804 patients, dont 392 admis ces dernières 24 heures, retrouvant ainsi leur niveau du 11 avril.

Depuis un peu plus de deux semaines, le nombre de malades Covid-19 hospitalisés dans ces services est proche des 6.000 patients. Un chiffre en-deçà du pic de la première vague en avril 2020 (autour de 7.000) mais supérieur à celui de la deuxième vague à l'automne (4.900). Il était de 5.053 le 31 mars, lors de l'allocution d'Emmanuel Macron annonçant des mesures de restriction supplémentaires.

Le nombre de patients Covid à l'hôpital a lui aussi continué à reculer, à 29.487 contre 29.911 la veille, avec 1.711 nouvelles hospitalisations dans les dernières 24 heures. 321 malades du Covid sont morts à l'hôpital ces dernières 24 heures, portant le total des décès depuis le début de l'épidémie à 104.253. 26.538 nouveaux cas d'infection ont par ailleurs été enregistrés en 24 heures. Le taux de positivité, qui mesure la part des tests positifs, a reflué à 9,7%, contre 9,9% la veille, après plusieurs jours à 10%.

L’Europe rouvre peu à peu

Si nombre de pays européens, comme la France ou le Portugal, commencent à planifier leur retour à la "vie d'avant", d'autres renforcent au contraire leurs restrictions. Un confinement total de la population entre ainsi en vigueur vendredi en Turquie, confrontée à un regain de l'épidémie. Pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ce n'est donc pas le moment de baisser la garde alors que plusieurs pays en Europe annoncent un assouplissement des mesures de restrictions. "La situation en Inde peut se produire n'importe où", a averti jeudi l'OMS.

Le Portugal a ainsi annoncé jeudi soir la récouverture samedi de sa frontière avec l'Espagne. Le même jour, il entrera, 48 heures plus tôt que prévu, dans la quatrième et dernière phase de son déconfinement entamé à la mi-mars.

L'ensemble des activités sportives en extérieur et dans les salles de sport seront de nouveau autorisées. Par ailleurs, cafés et restaurants, commerces et espaces culturels verront leurs horaires élargis, en particulier le week-end. Et ce week-end, un concert-test avec 400 spectateurs sera organisé à Braga, dans le nord du Portugal.

En Grande-Bretagne, la ville d'Edimbourg a prévu vendredi de rouvrir ses monuments historiques et en Bulgarie, ce sont les discothèques qui vont rouvrir ce week-end à 50% de leur capacité. L'Allemagne, de son côté, a administré mercredi 1,1 million de doses de vaccins contre le Covid-19, un record national, devenant le premier pays européen à dépasser le million d'injections en 24h.

Le bilan dans le monde

La pandémie a fait au moins 3.152.646 morts dans le monde depuis décembre 2019, selon un bilan établi jeudi par l'AFP à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis comptent le plus grand nombre de morts (574.329) suivis par le Brésil (401.186), le Mexique (215.918), l'Inde (204.832) et le Royaume-Uni (127.480).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Hongrie est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population.

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.

Le variant indien détecté en France, l’Europe s’ouvre peu à peu… le point sur le coronavirus