Pochettino : « Pas de sentiment de revanche »

L’entraineur parisien, Mauricio Pochettino, a indiqué que son équipe est très motivée pour battre Bayern. Mais pas à cause de sa défaite en aout dernier.

MAURICIO POCHETTINO (ENTRAINEUR PSG) © Fournis par Football 365 MAURICIO POCHETTINO (ENTRAINEUR PSG) Sept mois après son revers à Lisbonne en finale de la précédente Ligue des Champions, le PSG retrouve le Bayern de Munich mercredi soir. Cette fois, c’est en quarts de finale que ces deux prestigieuses équipes s’affrontent. La logique laissait penser que les champions de France seraient gonflés à bloc pour rendre aux Bavarois la monnaie de leur pièce, mais ce n’est pas le cas d’après ce qu’a affirmé Mauricio Pochettino. En conférence de presse d'avant-match, le coach argentin a insisté sur le fait que c’est un tout autre match et dans un contexte différent qui se profile pour les Franciliens. « Nous n'étions pas là avec mon staff, nous étions juste spectateurs, a-t-il commencé par rappeler. En plus là c'est sur deux matchs que ça va se jouer, le contexte est différent. La revanche sportive existe toujours, mais pour nous c'est plus un défi de battre une équipe aussi forte, peut-être la meilleure au monde. » « On a confiance en nos forces » « Poch » ne pense donc qu’au rendez-vous de mercredi et il croit fort en les chances de son équipe de signer un résultat positif : « Je crois que lors des matchs à élimination directe il y a une possibilité pour chaque équipe. Le Bayern est champion d'Europe, champion du monde, on connait sa valeur. Nous voulons remporter ce trophée, donc nous voulons gagner ce match. On a confiance en nos forces. » L’ancien manager des Spurs a même déjà une idée sur la façon dont il faudra s’y prendre pour mettre à mal la bande à Flick. "Chaque équipe a ses caractéristiques, le Bayern est une équipe bien organisée avec une ligne défensive haute. Ses joueurs offensifs peuvent déséquilibrer et faire la différence, à nous de faire en sorte de ne pas perdre le ballon dans des zones dangereuses", a-t-il déclaré. Il a conclu ensuite en insistant sur le fait que la solution viendra du collectif et non des individualités : "On se focalise beaucoup sur Mbappé et Neymar, mais les onze joueurs qui débuteront demain auront la responsabilité de tout faire pour nous aider à décrocher la victoire."

Pochettino : « Pas de sentiment de revanche »