L'Inde en lutte contre le coronavirus

A Ghaziabad comme ailleurs en Inde, les hôpitaux sont débordés par les arrivées de patients Covid-19 © Sajjad Hussain/Getty Images/AFP A Ghaziabad comme ailleurs en Inde, les hôpitaux sont débordés par les arrivées de patients Covid-19

L'Inde bat un nouveau record avec près de 3.700 nouveaux décès dus à la Covid-19 en 24 heures. Le nombre total de victimes du coronavirus s'élève officiellement à 219.000 morts, pour une population d'environ 1,3 milliards d'habitants. Les hôpitaux sont saturés et l'aide internationale s'organise.

Pics de contaminations

En Inde, près de 400.000 personnes ont été contaminées par la Covid-19, samedi [01.05.21] et autant dimanche [02.05.21].

Les hôpitaux manquent de médicaments, de lits, d'oxygène pour aider les malades qui en ont besoin.

Un premier avion de la Bundeswehr a acheminé des appareils et des médicaments sur place, ce week-end.

L'ambassadeur allemand, Walter Lindner, a évoqué à l'arrivée du convoi à New Delhi des "scènes qui fendent le cœur" et s'est félicité de ces vies qui pourront être sauvées grâce à la solidarité internationale :

"Les hôpitaux sont bondés, les gens meurent parfois devant les hôpitaux, sans oxygène, parfois dans leur voiture. Cela fend le cœur de voir cela. Les appareils qui sont livrés seront acheminés dans les hôpitaux, il est grand temps qu'ils arrivent mais je me réjouis qu'ils soient là ", a déclaré le diplomate.

Vaccination élargie

A New Delhi, la vaccination a été ouverte ce matin aux personnes âgées de 18 à 45 ans. Les autorités régionales veulent commuer jusqu'à 300 écoles en centres de vaccination.

A l'instar de Garima, ceux qui ont déjà pu bénéficier des injections appellent leurs concitoyens à en faire autant. "Je suis vraiment contente, temoigne cette jeune habitante de la capitale. Je n'ai pas osé sortir de chez moi pendant longtemps, à cause de la propagation spectaculaire du virus. Là, je suis sortie pour me faire vacciner. J'espère que tout va bien se passer."

Mais plusieurs régions sont à court de sérum, malgré l'arrêt des exportations de doses produites dans le pays. Le confinement a été prolongé d'une semaine dans la capitale.

Le Royaume Uni a livré des respirateurs, la France huit générateurs d'oxygène. Chacun de ces équipements peut alimenter en continu un hôpital d'environ 250 lits, pendant dix ans, sans interruption, à en croire les autorités françaises.

Frontières fermées

L'Inde a fermé ses frontières terrestres avec le Pakistan, l'Iran et l'Afghanistan. Elle va suspendre pour deux semaines ses liaisons aériennes internationales, à compter de mercredi. Plusieurs pays, comme le Nigeria, ont annoncé restreindre l'accès à leur territoire aux ressortissants indiens.

Le nombre de victimes indiennes pourrait être bien plus important encore que ce qu'annoncent les statistiques officielles.

Même si, rapporté au nombre total d'habitants du pays, l'Inde est encore moins touchée que le Brésil ou les Etats-Unis.

Auteur: Sandrine Blanchard, Avec agences

L'Inde en lutte contre le coronavirus