Au Qatar avec Al-Rayyan, Laurent Blanc prend «plus de plaisir» qu’au PSG

© Panoramic

L’odeur des grandes affiches européennes et ne semble pas manquer à Laurent Blanc. L’ancien entraîneur du Paris SG a choisi de quitter l’Europe l’an dernier après quatre ans d’inactivité pour entraîner le club qatari d’Al Rayyan SC. Un choix assumé et qui semble lui procurer une entière satisfaction sur le plan des émotions.

Se confiant à L’Equipe ce samedi, «Le Président» a même révélé qu’il prenait plus de plaisir à travailler avec le club qatari qu’il est parvenu à hisser sur le podium du championnat (il l’avait repris en mains en 6e position en décembre dernier) qu’en trois ans avec le club de la capitale.

«J'ai repris du plaisir à travailler, le goût des entraînements et à animer des séances, Je m'amuse plus qu'au PSG. J'ai plus de boulot sur le terrain. Avant, c'était Jean-Louis (Gasset) qui faisait surtout ça. Là, on se partage les groupes avec Franck (Passi, son adjoint). Philippe (Lambert) s'occupe de la préparation physique» qui admet toutefois que le niveau «n’est pas fameux» et qu’il y a «parfois des bugs.»

Quand Laurent Blanc envoyait l'Olympique de Marseille en finale de la Coupe UEFA en 1999

Un retour dès juin en Europe ? 

Mais ces quelques désagréments ne semblent pas déranger plus que ça l’ancien sélectionneur des Bleus qui s’est parfaitement adapté à la vie douceur de vivre dans l’Emirat. Blanc a avoué suivre de près la situation difficile du football en France mais aussi la situation sanitaire compliquée. «Il y a un minimum de vie. Quand je vois ce qui se passe en France et en Europe, que j'ai mes fistons au téléphone, c'est dramatique ! À tous les niveaux. Y compris pour le foot avec tous les joueurs positifs, les huis clos, les baisses de salaire, les finances des clubs dans le rouge, la faillite de Mediapro... J'ai presque l'impression d'être dans une bulle à Doha.» Une belle vie qui n’empêchera toutefois pas un retour en Europe à l’avenir. L’Equipeindique que Blanc pourrait revenir sur le continent en juin prochain. Jorge Mendes et Alain Migliaccio, ses représentants, s’activent dans cette optique.

Au Qatar avec Al-Rayyan, Laurent Blanc prend «plus de plaisir» qu’au PSG