La politique domine la Une des quotidiens burkinabè

Revue jeudi © Présenté par Revue jeudi

Burkina-Presse-Revue

La politique domine la Une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 1er avril 2021 (AIB) – Les journaux burkinabè lus par l’AIB ce jeudi matin évoquent essentiellement des sujets liés à la politique, marquée à l’international par le coup d’Etat manqué au Niger et l’acquittement de Laurent Gbagbo et au niveau national par la crise au sein du «Mouvement Agir ensemble».

L’Express du Faso, quotidien privé édité à Bobo-Dioulasso (2e capitale du Burkina) arbore en première page : «Crise dans le parti de Kadré : +On ne partira pas+, Boubacar Diallo».

Le journal informe que le président du Mouvement Agir ensemble pour le Burkina Faso, Boubacar Diallo, a animé une conférence de presse, hier jeudi à Ouagadougou, en vue de «faire le point sur les récents mouvements d’humeur au sein du parti».

A ce propos, Le Pays, autre quotidien privé, met en exergue : «Mouvement Agir ensemble : Une conférence de presse qui a failli virer à l’affrontement».

Pendant ce temps, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè affiche : «Chaude matinée devant le siège du parti», précisant que c’est une conférence de presse sous bonne présence policière qu’ont assisté les journalistes, hier au siège de Mouvement agir ensemble.

Dans sa ‘’Grille de lecture’’, le même journal évoque l’acquittement de Laurent Gbagbo et de Blé Goudé par la Cour pénale internationale (CPI), titrant sur la «fin d’un marathon judiciaire».

De l’avis du commentateur de L’Observateur Paalga, «Laurent Gbagbo reste donc si près si loin d’un retour au pays natal» parce que, s’empresse-t-il d’ajouter, «la fin du marathon judiciaire à la CPI ne signifie pas la fin de ses ennuis avec la justice de son pays».

De son côté, le quotidien national Sidwaya aborde cette actualité dans sa rubrique L’Autre regard’’, sous le titre : «Le retour obligé de Laurent Gbagbo».

Pour l’auteur de l’écrit, «ce retour pourrait être conditionné à un accord tacite entre Laurent Gbagbo, Henry Konan Bédié et Alassane Ouattara de prendre leurs retraites politiques respectives, pour céder la place à la jeune génération d’hommes d’Etat et de politiciens, à travers le plafonnage de l’âge des candidats à la présidentielle».

Pendant ce temps, Le Pays se pose la question de savoir : « La RCI (République de Côte d’Ivoire) saura-t-elle ouvrir une nouvelle page de son histoire ? ».

Le journal privé Le Quotidien, il met en exergue : «Cour pénale internationale : Gbagbo et Blé Goudé définitivement acquittés», tandis que Aujourd’hui au Faso mentionne comme titre : «Fini la Haie, il reste le passeport pour Babi».

Le journal cité en second lieu revient sur le coup d’Etat avorté au Niger en affichant à sa Une cette exclamation: «En dépit du terrorisme, il existe toujours au Sahel des prétoriens pouvoiristes !».

A en croire Aujourd’hui au Faso, la situation est sous contrôle et l’armée a procédé à des arrestations dans les rangs des éléments qui sont à l’origine de cette tentative de coup d’Etat, dans la nuit du mardi 30 au mercredi 31 mars 2021.

Le sujet est abordé dans ‘’Regard sur l’actualité’’ de l’Observateur Paalga sous le titre : «Tentative de putsch au Niger : Non, pas maintenant !».

L’Express du Faso croit savoir qu’«ils (les putschistes, Ndlr) veulent enterrer la démocratie», avant de souligner que le successeur de Mahamoudou Issoufou est prévenu, car «cette tentative de coup d’Etat à la veille de son investiture démontre à suffisance qu’il hérite d’une situation très complexe».

Agence d’information du Burkina

La politique domine la Une des quotidiens burkinabè