Treize Marocains arrivés irrégulièrement au Portugal recherchés par la police

© Fournis par Yabiladi

Les autorités portugaises recherchent 13 migrants d'origine marocaine qui seraient arrivés, lundi, à bord d’un bateau de migration irrégulière, en Algarve. Selon le média Portugal Resident, les migrants faisaient partie d'un groupe plus large de 16 personnes, dont trois ont été arrêtées, le même jour, par la police à Vila Real de Santo António.

Leur bateau a été retrouvé lundi matin sur une plage de cette municipalité avec «quelques provisions à l'intérieur» ainsi que du carburant. Selon le tabloïd Correio da Manhã, la police maritime a d'abord cru que le bateau avait été utilisé par des trafiquants de drogue avant de se constater plus tard qu’il s’agit d’une embarcation utilisée pour la migration irrégulière.

Trois des migrants ont été retrouvés quelques heures plus tard à Vila Real de Santo António. La police des frontières du SEF et la police criminelle de PJ enquêtent et tentent de retrouver les migrants restants.

Portugal Resident rappelle qu’il s’agit du septième bateau en provenance de l’Afrique du Nord, arrivé sur les rives de l'Algarve depuis décembre 2019. Sur les 98 personnes arrivées, 66 ont demandé l'asile, mais seulement neuf - dont deux mineurs - l'ont obtenu.

«Moins de 100 personnes sont arrivées. Je sais qu'ils ont eu beaucoup de visibilité médiatique, mais ils sont moins de 100, ce qui ne nous permet pas de savoir s'il s'agit d'un nouveau schéma migratoire. Nous n'avons même pas les données pour comprendre s'ils voulaient venir au Portugal ou se rendre dans d'autres pays depuis le Portugal. Plus de la moitié ont demandé l'asile», avait confié la secrétaire d'État portugaise à l'intégration et aux migrations, Cláudia Pereira.

Treize Marocains arrivés irrégulièrement au Portugal recherchés par la police