Vacances au Maroc : Une flambée des prix de billets d’avion et de ferry en période de Covid-19

© Fournis par Yabiladi

Pour vous aider dans vos choix de moyen de transport pour les vacances d’été au Maroc, Yabiladi a effectué une simulation de prix pour l’avion, le bateau et la voiture. Les tarifs ont été consultés en ligne le 9 juin 2020 pour un départ en juillet, tandis que les calculs ont été faits sur la base d’une famille de quatre personnes avec deux enfants.

Alors que le Maroc a annoncé l’ouverture de son espace aérien et maritime pour accueillir, cet été et dans des conditions spécifiques, les Marocains du monde, le dilemme estival pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) est toujours le même. Ils doivent ainsi faire le choix entre un départ par avion, bateau, voiture, avec moins d’options que les années précédentes et un contexte sanitaire particulier. En effet, avec l'exclusion des ports espagnols de l’opération Marhaba 2021, le choix est réduit entre les ports de Sète (France) et de Gênes (Espagne). En plus des frais de carburants et de péages, les Marocains d’Europe doivent aussi prévoir des dépenses liées au Covid-19 (PCR, gels, masques,…).

Cette période est surtout marquée par une flambée des prix. Ceux pour les billets d’avions avoisinent même les prix des ferrys depuis les deux ports, alors qu’il faut dépenser encore plus pour les bagages en soute.

Des vols moins chers depuis l’Espagne ?

A titre d’exemple, un vol Paris Orly-Tanger au jeudi 16 juillet, pour deux adultes et deux enfants, est affiché à 1 360 euros avec la compagnie aérienne Transavia. Toutefois, il faut compter 36 euros de plus pour 20 kg de bagages en soute. Pour ce même trajet, le prix passe à 1 399 euros avec la compagnie aérienne nationale Royal air Maroc, qui inclut un bagage en soute de 23 kg, pour un vol d’une durée de 3h.

Depuis l’aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud à destination d’Oujda, au jeudi 15 juillet également et pour deux adultes et deux enfants, le prix s’élève à 1 159,96 euros avec la compagnie belge TUI fly. Le vol durant cette fois 3h.

Pour un vol reliant Madrid à Tanger, le même jour et avec la même configuration (deux adultes et deux enfants), le prix atteint 565,88 euros, avec la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc, d’une durée de 1h15.

Si l’avion à l’avantage de proposer un trajet d’une durée très courte, il faut toutefois prendre en compte que le poids des bagages est limité. De plus, une fois arrivés, les voyageurs devront louer une voiture pour se déplacer et prévoir ainsi entre 20 à 30€ par jour pour une petite citadine.

Partir en voiture

Partir en voiture n’a toutefois pas que des avantages. Cette année, les ports espagnols étant exclus de l’opération Marhaba 2021, les voyageurs doivent ainsi effectuer la traversée maritime depuis la France (via Sète) ou l’Italie (Gênes), avec au préalable le trajet en voiture pour s’y rendre depuis les pays d’accueil.

Ainsi, au départ de Paris vers Sète (environ 721 km sur autoroute via A75), il faut compter 7h30 avec un coût estimé à 112 euros (48 euros de péage et 64 euros de carburant).

Vers Gênes, la durée du trajet le plus court (912km via A6 A40) est de 9h15 pour un coût de 224 euros (137 euros de péage et 87 euros de carburant). Les usagers peuvent toutefois dépenser 166 euros (dont 35 euros de péage et 93 euros de carburant) pour un trajet de 10h55 via A5 et A1 (967km).

Au départ de Bruxelles et à destination de Sète (1 040 km via A6 A7), le coût estimé est de 203 euros (dont 73 euros de péage et 95 euros de carburant) pour un trajet d’un peu plus de 10 heures. Les MRE peuvent toutefois emprunter une autre route plus longue et moins chère, via A77 et A75, pour seulement 171 euros (dont 38 euros de péage et 98 euros de carburant).

Le trajet Bruxelles-Gênes (1014 km) durera 11 heures via A4 et A2 avec un coût estimé à 196 euros (dont 26 euros de péage et 97 euros de carburant).  

La traversée en bateau ou fast-ferry

Vient ensuite le trajet maritime, toujours calculé pour quatre personnes (deux adultes et deux enfants). Depuis le port de Gênes, lundi 19 juillet par exemple, il faut compter 1 323,60 euros pour une traversée avec Grandi Navi Veloci (GNV). La liaison maritime, assurée seulement par cette compagnie maritime, dure plus de 51 heures. Ce prix passe à 1 443,60 euros pour une traversée prévue le 23 juillet.

Le même jour et depuis le port de Sète, la traversée vers Tanger Med, assurée également par GNV, est proposée en 45 heures pour 1 473 euros.

A noter que la compagnie Balearia relie Sète à Nador. Ce voyage, qui dure 40 heures, est proposé à 1 272 euros pour un départ prévu le 23 juillet.  

Pour résumé, bien que chaque moyen de transport ait ses avantages (rapidité, confort, voiture) et ses inconvénients (durée, fatigue, ou limitation de bagages) et son éventail tarifaire en cette haute saison, et avec notre exemple d’une famille de 4 personnes (sans compter une éventuelle location de voiture au Maroc), l’avion paraît comme le moyen le plus économique. La combinaison voiture-bateau dépasse les 1 400 euros pour un voyage depuis Paris. Encore faut-il compter les frais de location d’une voiture, une fois arrivé au Maroc par avion et majorer encore plus avec les dépenses liées au Covid-19…

Vacances au Maroc : Une flambée des prix de billets d’avion et de ferry en période de Covid-19