Basket – Eurocoupe (H) : Monaco disputera la finale et peut rêver de l’Euroligue !

rob gray monaco jeep elite © Panoramic rob gray monaco jeep elite

Grâce à un dernier panier de Rob Gray à deux dixièmes du buzzer, Monaco est allé gagner 76-74 à Gran Canaria et disputera donc la finale de l'Eurocoupe, contre la Virtus Bologne ou l'Unics Kazan. La Roca Team pourrait même être qualifiée pour l'Euroligue ce lundi !

Il y a sept ans, Monaco était encore en Nationale 1. En octobre dernier, Rob Gray portait encore les couleurs de Boulogne-Levallois. Et ce vendredi, la Roca Team s’est qualifiée pour la finale de l’Eurocoupe, la deuxième coupe dans la hiérarchie continentale, grâce à un panier décisif de son arrière américain ! Vainqueurs de Gran Canaria à domicile mardi, les Monégasques souhaitaient l’emporter en Espagne pour s’éviter un match d’appui. Et ils ont rempli leur mission, en s’imposant 76-74 au terme d’un match fou. Ce sont les joueurs de Las Palmas qui ont le mieux entamé la partie et qui menaient 26-21 à la fin du premier quart. Mais comme au match aller, Monaco a signé un grand deuxième quart-temps, remporté 24-9, dans le sillage notamment d’un excellent Damien Inglis, qui finira avec 12 points et 7 rebonds. Les Espagnols multipliaient les pertes de balles (16 au total) et se retrouvaient menés 35-45 à la mi-temps. Comme on pouvait s’y attendre, Gran Canaria est sorti des vestiaires avec le couteau entre les dents et est revenu à -7 (49-56) à la fin du dernier quart. Grâce à un 5-0, ils sont même revenus à 56-58 à 8’33 de la fin, puis à égalité (59-59) à 7’18 du buzzer.

Monaco entrevoit l'Euroligue

Mais Monaco ne s’est pas laissé impressionner et Marcos Knight puis Dee Bost ont redonné cinq points d’avance à la Roca Team (59-64, 34eme). A 29 secondes de la fin, les Monégasques menaient 74-71, puis Andrew Albicy a obtenu trois lancers-francs sur une faute de Dee Bost, et ne les a pas manqués (74-74). Il restait alors trois secondes à jouer, et Rob Gray a donc inscrit au buzzer l’un des paniers les plus importants de l’histoire de l’ASM. Les arbitres, après visionnage des images, ont décidé de redonner deux dixièmes à Gran Canaria, mais Stanley Okoye a manqué son tir, pourtant assez facile. C’est donc l’AS Monaco de Marcos Knight (17pts, 8rbds, 5pds) qui jouera la finale, contre la Virtus Bologne ou Unics Kazan, les 27 et 30 avril, voire le 5 mai si besoin d’un match d’appui. Objectif : faire mieux que Strasbourg en 2016, le seul club français à avoir atteint la finale de l’Eurocoupe. Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, les Monégasques ont appris avec joie la victoire du Zenit St-Pétersbourg contre le Maccabi Tel-Aviv ce vendredi en Euroligue. Si bien que si les Russes battent le Panathinaikos lundi, cela qualifiera Monaco pour la prochaine saison d’Euroligue. En effet, le vainqueur de l’Eurocoupe sera directement qualifié pour la plus grande compétition européenne, mais le finaliste le sera aussi si Valence ne joue pas les plays-offs de l’Euroligue, ce qui passe par une victoire du Zénit. Les marqueurs monégasques : Bost (15), Inglis (12), Knight (17), O'Brien (15), Lessort (8), Gray (9) BASKET - EUROCOUPE (H) / DEMI-FINALES Match aller le 6 avril, match retour le 9 avril, match d’appui éventuel le 14 avril Aller Monaco - Gran Canaria : 82-77 Virtus Bologne - Unics Kazan : 80-76 Retour Unics Kazan - Virtus Bologne : 85-81 >>> match d'appui à Bologne le 14 avril Gran Canaria - Monaco : 74-76 >>> Monaco qualifié

Basket – Eurocoupe (H) : Monaco disputera la finale et peut rêver de l’Euroligue !