Lena Dunham se réfugiait dans les anxiolytiques pour « ne pas décevoir les gens »

La créatrice de « Girls » ne touche plus aux médicaments depuis trois ans

L'actrice et réalisatrice Lena Dunham © Kika Press L'actrice et réalisatrice Lena Dunham

ADDICTION - La créatrice de « Girls » ne touche plus aux médicaments depuis trois ans

Pendant des années, Lena Dunham a eu recours à des anxiolytiques pour se détendre dans ses relations sociales et il lui a fallu du temps avant de se rendre compte qu’elle avait un sérieux problème.

« Je me souviens juste d’être tellement terrifiée à l’idée de décevoir les gens que vraiment, au début, je me disais : “Si je peux prendre ces médicaments et qu’ils me rendent plus semblable à moi-même, n’est-ce pas une meilleure chose ?” », s’est souvenue la créatrice de Girls qui était l’invitée du Drew Barrymore Show. Mais en 2018, Lena Dunham a un déclic : cette petite habitude était devenue une véritable addiction et il fallait faire quelque chose.

Se retrouver

« Et puis j’ai constaté que je devenais de moins en moins semblable à moi-même et, soudain, c’était comme si le sevrage n’était pas un choix pour moi. J’y ai été poussée parce que j’ai découvert qu’il n’y avait pas d’autre moyen de retrouver la vie que j’aimais », a poursuivi Lena Dunham.

Evidemment, le sevrage n’a pas été une partie de plaisir, mais l’actrice qu’on a pu voir dans Once Upon a Time… in Hollywood a tenu bon et voilà maintenant trois ans qu’elle n’a pas touché aux médicaments. Pour elle, c’est bien simple, il s’agit de la « meilleure chose » qu’elle a jamais faite. « Je me sens bénie. Les meilleurs amis que j’ai dans ma vie sont venus de la sobriété », a-t-elle conclu.