Lorient et Nantes ne lâchent pas, Metz humilie Dijon / Ligue 1 (J35)

Retrouvez tous les résultats de ce dimanche après-midi, marqué par les nouvelles victoires retentissantes de Lorient et Nantes.

Ludovic-Blas-(Nantes) © Fournis par Football 365 Ludovic-Blas-(Nantes) Le sprint final de cette drôle de saison sera suffocant jusqu'au bout, à toutes les altitudes. Bien-sûr, tous les regards sont tournés vers le gratin du pays, où Lille, Paris et Monaco, voire Lyon, se livrent une course effrénée sous haute tension. Mais cette tension ne manque pas dans la course à la cinquième place et la lutte pour le maintien, autres histoires humaines aussi fortes émotionnellement. En s'attardant sur cette dernière, justement, les masques tombent à mesure que la ligne d'arrivée se rapproche. Plusieurs catégories se dégagent. Lorient et Nantes ne s'arrêtent plus Dans la première caste, citons Lorient et Nantes, deux clubs de l'ouest révoltés. Les Merlus n'ont pas encore assuré leur survie dans l'élite, mais il s'en donnent franchement les moyens. Dans un mini-derby contre une équipe d'Angers toujours coriace à jouer, les hommes de Pelissier ont encore signé une victoire importantissime (2-0) grâce à un peno de Wissa (44e) et un but du vétéran Lemoine (48e). Lorient, dix-septième, prend donc quatre points d'avance sur Nantes, qui offre aussi, dans un autre genre, un vrai sursaut d'orgueil avec la méthode Kombouaré. Les Canaris ont déroulé contre le Stade Brestois d'Olivier Dall'Oglio (4-1). Simon (13e), Blas (27e), Louza (56e) et Koulibaly (62e) ont même porté le score à 4-0, avant Faivre ne réduise l'écart en fin de match (83e). Nîmes cale, Dijon en roue libre Pas aussi clinquant, Nîmes n'apparait plus dans cette caste. Les Crocos n'ont pas la même réussite depuis quelques semaines, bien que leur ténacité reste notable. Contre Reims, le club gardois a concédé un match nul frustrant (2-2). Ripart (47e) et Koné (72e) ont trouvé le chemin des filets, tandis que le club champenois avait ouvert le score par Mbuku (30e) avant d'égaliser sur le fil par Flips (82e). Nîmes plafonne donc à 32 points et est au bord du précipice. Et puis dans la dernière catégorie, Dijon rame tout seul. Déjà relégué en Ligue 2, le DFCO, humilié la semaine dernière à Rennes, a encore coulé, cette fois-ci à domicile, contre Metz (1-5). Les Lorrains avaient fait le break grâce à Gueye (37e) et Sarr (42e) en première période. Mama Baldé, rare satisfaction de la saison au sein du club bourguignon, a scoré dès le retour des vestiaires (48e), mais Dijon a fini le match en roue libre, avec un "csc" de Chafik (71e) et deux nouveaux buts des Grenats par Dias (82e) et Bronn (85e). Mention spéciale à cette équipe de Metz, neuvième, qui a vraiment sa place dans le top 10.

Lorient et Nantes ne lâchent pas, Metz humilie Dijon / Ligue 1 (J35)