Deux puis trois clubs de plus quittent la Super Ligue

Deux autres clubs ont embrayé mercredi: l'Atletico Madrid et l'Inter Milan. © Fournis par Sports.fr Deux autres clubs ont embrayé mercredi: l'Atletico Madrid et l'Inter Milan. 6 – 3 qui font 3. Il ne reste plus que trois équipes engagées dans la Super Ligue, pour qui le glas a sonné depuis mardi soir et le retrait des six équipes anglaises. Car après les six formations de Premier League, ce sont l’Atletico Madrid, l’Inter Milan puis dans la foulée l'AC Milan qui ont officiellement annoncé, mercredi en fin de matinée, leur désengagement de la Super Ligue, confirmant ainsi les rumeurs qui circulaient depuis la veille. « Le conseil d'administration de l'Atlético de Madrid, réuni ce mercredi matin, a décidé de communiquer formellement à la Super Ligue et au reste des clubs fondateurs sa décision de ne pas formaliser finalement son adhésion au projet», a tout d’abord annoncé l’Atletico Madrid, ajoutant : « L'Atlético de Madrid a pris la décision lundi dernier de rejoindre ce projet en réponse à des circonstances qui n'existent plus aujourd'hui. » Et les Colchoneros de poursuivre en évoquant le besoin d’unité et l’importance du mérite sportif. « Pour le club, l'harmonie est essentielle entre tous les groupes qui composent la famille rojiblanca, en particulier nos supporter, ont-ils en effet ajouté. L’équipe première et son entraîneur se sont montrés satisfaits de la décision du club, sachant que les mérites sportifs doivent prévaloir sur tout autre critère. » L'Inter Milan insiste sur la nécessité de changement Et dans la foulée, c’est l’Inter Milan qui officialisait à son tour son retrait, soulignant néanmoins sur la nécessité d’innovation et de changement. « L’Inter Milan confirme que le club ne fait plus partie du projet Super Ligue, ont annoncé les Nerazzurri. Nous nous engageons toujours à offrir aux supporters la meilleure expérience de football; l'innovation et l'inclusion font partie de notre ADN depuis notre fondation. Notre engagement avec toutes les parties prenantes pour améliorer l'industrie du football ne changera jamais.» « L'Inter estime que le football, comme tout secteur d'activité, doit avoir intérêt à améliorer constamment ses compétitions, afin de continuer à exciter les fans de tous âges partout dans le monde, dans un cadre de viabilité financière, ont encore insisté les Milanais. Avec cette vision, nous continuerons à travailler avec les institutions et toutes les parties prenantes pour l'avenir du sport que nous aimons tous.»   L'AC Milan respecte la voix des supporters Et dans la foulée, c'est le voisin milanais qui embrayait, l'AC Milan annonçant à son tour un désistement évoqué depuis la veille. « Nous avons accepté l'invitation à participer au projet Super Ligue avec la véritable intention d'offrir la meilleure compétition européenne possible aux fans de football du monde entier et dans le meilleur intérêt du club et de nos propres fans. Le changement n'est pas toujours facile, mais l'évolution est nécessaire pour progresser, et les structures du football européen ont évolué et changé au fil des décennies, a justifié pour sa part le club lombard. Cependant, les voix et les préoccupations des fans du monde entier ont été clairement exprimées à propos de la Super Ligue, et l'AC Milan doit être sensible à la voix de ceux qui aiment ce merveilleux sport. Nous continuerons à travailler dur pour proposer un modèle durable de football.»

Deux puis trois clubs de plus quittent la Super Ligue