Pourtant en avance sur les vaccinations, le Chili forcé à se renconfiner

Des soldats chiliens contrôlent des automobilistes après le durcissement des restrictions pour freiner la pandémie de Covid-19, à Santiago, le 18 mars 2021. © REUTERS/Ivan Alvarado Des soldats chiliens contrôlent des automobilistes après le durcissement des restrictions pour freiner la pandémie de Covid-19, à Santiago, le 18 mars 2021.

Au Chili, près de 20% de la population a déjà reçu deux doses de vaccin contre le Covid-19. C'est le deuxième pays au monde le plus avancé en la matière, derrière Israël, et devant les États-Unis. Pourtant, le Chili est encore loin d'avoir atteint l'immunité collective par la vaccination, et n'a pas réussi à éviter une très forte seconde vague sur son sol. Face à un nouveau record de contagion ce jeudi, les autorités ont annoncé de nouvelles restrictions dans le pays.

Avec notre correspondante à Santiago du Chili, Justine Fontaine

Fermeture des frontières aux étrangers (sauf les résidents), interdiction de sortir du pays (sauf motif impérieux), et contrôles renforcés sur les routes à la veille du week-end de Pâques... Voici quelques-unes des mesures annoncées ce jeudi par le gouvernement.

Le couvre-feu sera avancé à 21h à partir de lundi et la liste des activités essentielles a été réduite, autrement dit certaines entreprises ne pourront plus fonctionner pendant le confinement.

Il faut dire que les autorités sont sous sous pression face à une nouvelle vague très grave de l'épidémie de Covid-19 au Chili. Malgré les efforts des hôpitaux pour ouvrir de nouvelles places chaque jour, les services de réanimation frôlent la saturation, avec 95% d'occupation des lits de soins intensifs.

8 habitants sur 10 sont confinés strictement depuis plus d'une semaine, mais les déplacements n'ont pas assez diminué. Et l'épidémie continue de progresser fortement, en partie à cause des variants britanniques et amazoniens. 

Le Chili qui a dépassé les 30 000 morts liées au Covid (en incluant les cas probables), pour 19 millions d'habitants.

Pourtant en avance sur les vaccinations, le Chili forcé à se renconfiner