Michel Sardou revient sur les raisons de son amitié brisée avec Johnny Hallyday

Michel Sardou reconnaît ses torts dans la fin de son amitié avec Johnny Hallyday, qu'il considérait comme un frère.

© DANIEL ANGELI / BESTIMAGE

Une amitié de plusieurs décennies brisée par une «improvisation». Michel Sardou s'est confié dans «Sept à Huit» dimanche sur sa relation avec Johnny Hallyday, avec lequel il était comme «deux frères» avant que le rockeur décédé en 2017 ne se «fâche» à cause de l'interprète des «Lacs du Connemara». «Je le reconnais volontiers», a expliqué l'artiste, qui publie l'autobiographie «Je ne suis pas mort... Je dors !». «J'ai été très maladroit. J'ai fait une improvisation sur scène qui se voulait moqueuse. Vous savez, quand on fait de l'improvisation, les mots sortent avant la pensée, donc j'ai mis ces deux petites filles [Jade et Joy, ndlr] et j'ai dit "Ça va être difficile de les mettre sur des skis" parce qu'il venait d'acheter un chalet en Suisse. Ce n'est ni drôle, ni méchant, mais lui l'a très mal pris. Parce qu'on a été bien sûr lui raconter derrière, on a aussi amplifié la chose. Il avait une cour très XVIIème siècle», a-t-il raconté.

"Il n'y avait pas de raciste là-dedans"

Après cette sortie, Michel Sardou a essayé de recoller les morceaux avec Johnny Hallyday, mais celui-ci n'a jamais voulu pardonner. «J'ai été le voir, je lui ai dit, "Laisse-moi t'expliquer". Il m'a dit "Je veux pas parler avec toi". Je lui ai dit "Ça tombe bien, tu n'as qu'à écouter". Il me dit "Non je ne veux même pas t'écouter". Et puis voilà, on ne s'est plus reparlé», a déploré le chanteur de 74 ans.

Lui se défend de tout racisme à l'égard des petites filles que Johnny Hallyday a adoptées avec son épouse, Laeticia Hallyday. «Il avait trouvé que c'était méchant pour ses filles, que je me moquais de ses filles qu'il adorait. Mais il n'y avait pas de raciste là-dedans, même dans mon improvisation, ce n'était pas du tout du racisme (...) On s'est arrêté là et on n'a jamais pu se rapprocher. Mais c'est de ma faute donc il avait raison», a-t-il ajouté avant de conclure sur le sujet : «On se réconciliera là-haut».

A l'antenne de RTL mardi, Michel Sardou a également parlé de cette brouille qui reste un «regret» et confié qu'il avait été attristé par la mort de son ancien comparse, avec lequel il avait partagé la scène à de nombreuses reprises. «Ça m'a fait beaucoup de chagrin, surtout qu'il est mort malade, diminué. Franchement ça m'a mis un coup. Je savais qu'il était malade, mais je ne savais pas qu'il allait en mourir. Donc ça m'a fait du mal.»

Michel Sardou revient sur les raisons de son amitié brisée avec Johnny Hallyday