Les Nets et le Jazz repartent de l'avant, les Clippers passent la 6e

© Panoramic

Net comme Durant 

Kevin Durant, auteur de 31 points (11/15 aux tirs, 4 rbds, 4 passes), a été déterminant dans la victoire des Nets chez les Timberwolves (127-97) dans ce match prévu la veille, mais reporté après la mort d'un jeune homme noir lors de son interpellation dimanche près Minneapolis. Après la déculottée subie face aux Lakers ce week-end, Brooklyn s'est bien remobilisé en l'absence de James Harden (cuisse) et Kyrie Irving (raisons personnelles), puisque Joe Harris (23 pts) et Landry Shamet (21 pts) ont bien pris le relais. Côté Wolves, le rookie Anthony Edwards a été le seul à surnager (27 pts, 8 rbds) en l'absence de Karl-Anthony Towns, resté auprès des siens en ce jour où, un an plus tôt, sa mère mourait du Covid-19. Les Nets défieront Philadelphie mercredi, pour un duel au sommet à l'Est. Et s'il déplore une longue liste de blessés, le coach Steve Nash a exclu de reprendre du service à 47 ans. «Je serais génial pendant quatre ou cinq minutes et ensuite tout partirait dans le décor. On va préserver le monde de ce spectacle horrible», a-t-il plaisanté.

Le Jazz se reprend

Surpris la veille par Washington, Utah n'a pas laissé de place au doute face à Oklahoma City, autre mal classé battu (106-96). Cette fois Donovan Mitchell n'a pas eu besoin de cartonner (22 pts) puisque ses quatre coéquipiers du cinq majeur ont marqué plus de dix points, signe d'une bonne répartition offensive. Rudy Gobert a ainsi mis 13 pions et a défendu encore comme un diable en infligeant 7 rebonds (14 rbds). Le Jazz s'est néanmoins relâché dans le dernier quart-temps abordé avec vingt longueurs d'avance, sans dommage, mais Luguentz Dort en a profité pour finir avec 42 points (7 rbds).

«PG13» comme à la maison  

Paul George a passé sept saisons dans l'Indiana, où il a débuté sa carrière en 2010, et s'est bien rappelé au souvenir de son ancienne équipe, en menant les Clippers à la victoire chez les Pacers (126-115). En l'absence de l'autre star de l'équipe, Kawhi Leonard ménagé, l'ailier a marqué 36 points (8 passes, 7 rbds). Sur ses quatre derniers matches, il tourne à une moyenne de 34,25. Il a bien été secondé par Marcus Morris (22 pts, 7 rbds) et Nicolas Batum, excellent en sortie de banc (14 pts, 5 rbds) et auteur à lui seul des cinq contres (!) de son équipe. «On sait ce dont on est capable en attaque, donc on s'est dit, notamment après le break de mi-saison, qu'on allait élever notre niveau défensivement, en étant plus agressifs et on fait du bon boulot», a déclaré le Français. En face, Indiana (9e à l'Est) n'a pas démérité bien qu'ayant été mené quasiment tout du long, certes d'une courte marge, à l'image de Malcolm Brogdon (29 pts) et Caris LeVert (26 pts). Forts de cette sixième consécutive, les Clippers solidifient leur 3e place à l'Ouest où leurs rivaux de L.A., les Lakers demeurent 5e, mais désormais tout près de Denver, grâce à leur victoire à Charlotte (101-93).

Alex Caruso (13 pts) a été décisif dans le money-time, avec un panier derrière l'arc et deux lancers francs après rebond défensif qui ont repoussé des Hornets bien pressants, après avoir compté dix longueurs de retard à l'entame du dernier quart-temps. Auparavant, c'est Kylme Kuzma (24 pts) et Dennis Schroder (19 pts, 6 passes) qui avaient lancé le champion L.A. sur la voie de son sixième succès en dix matches, en l'absence de LeBron James (cheville) et Anthony Davis (tendon d'Achille/mollet).

Les Nets et le Jazz repartent de l'avant, les Clippers passent la 6e