Tchad : quel avenir après le Maréchal Déby ?

Les tchadiens vivent non sans appréhension depuis la mort de leur président et l'arrivée au pouvoir des militaires aux antipodes de la constitution.

Des officiers de l'armée tchadienne rendent hommage au défunt président tchadien Idriss Deby Itno lors des funérailles nationales à N'Djamena, le 23 avril 2021. © ISSOUF SANOGO/AFP or licensors Des officiers de l'armée tchadienne rendent hommage au défunt président tchadien Idriss Deby Itno lors des funérailles nationales à N'Djamena, le 23 avril 2021.

Des tchadiens étaient inconsolables vendredi alors que le pays rendait un dernier hommage à Idris Déby Itno, son maréchal décédé après avoir été touché au front dans des combats contre les rebelles, après trois décennies de règne sans partage.

Si le corps du défunt président repose pour l’éternité depuis vendredi à Amdjarass, un village situé à environ 1 000 km de la capitale. A N’Djamena, justement, des appréhensions sur l’avenir du pays gagnent en ampleur. Tant le conseil militaire en charge de la gestion de la transition est loin de faire l’unanimité. Rebelles et soldats dissidents nourrissent les craintes des populations. ''C'est émouvant, c'est difficile. Nous espérons que le bon Dieu nous accordera son soutien pour que la stabilité et la paix continuent pour que les Tchadiens vivent dans l'unité, dans la paix.'', expliqueAbel Koumnoguina, habitant de N'Djamena.

Tchad : quel avenir après le Maréchal Déby ?