Christophe Rippert : pourquoi il refuse de rejoindre le casting des "Mystères de l'amour"

Christophe Rippert : pourquoi il refuse de rejoindre le casting des "Mystères de l'amour" © TF1 STEPHANE PREVOST Christophe Rippert : pourquoi il refuse de rejoindre le casting des "Mystères de l'amour"

Un an de plus pour Christophe Rippert ! Ce lundi 3 mai, l'ex-star de "Premiers Baisers" fête ses 52 ans. L'occasion de revenir sur la raison de son absence à la télé et en particulier dans "Les Mystères de l'amour".

Son charme juvénile ne l'a toujours pas quitté, ni ses cheveux bruns de poster boy. Et pourtant, à 52 ans, Christophe Rippert (aussi connu sous le nom de Luc Duval, le beau gosse de Premiers Baisers) ne fait pas partie de ces visages cultes d'AB Productions que l'on voit toujours sur le petit écran en 2021. Notamment sur TMC, dans des Mystères de l'amour réunissant encore les icônes de la décennie 90 que sont Hélène Rollès, Patrick Puybedat, Laure Guibert ou encore Sébastien Roch.

Signe de mauvais rapports avec Jean-Luc Azoulay, créateur et grand maître de la galaxie AB ? Pas vraiment : en octobre 2019, Christophe Rippert avait reconnu que ce dernier lui avait proposé "plusieurs fois" de réapparaître à l'écran, mais qu'il avait décliné. Pour une raison très simple. "Je travaille vraiment aujourd'hui, avait-il justifié dans Touche pas à mon poste. Refaire un projet, avec plaisir, mais quelque chose qui me donne vraiment envie, pourquoi refaire un bis repetita ?".

© Fournis par Gala Christophe Rippert durant les années AB Productions JLPPA / Bestimage

Patron d'une agence de com'

Depuis les années TF1, Christophe Rippert a en effet troqué ses vestes en jean pour le costume de chef d'entreprise. Mais sans trop s'éloigner de l'univers de Jean-Luc Azoulay. "En 2002, j'ai monté ma société Happyend, nous confiait-il à propos de cette agence de communication. Au départ, j'ai produit des DVD d'AB Productions, ensuite c'est le programme court "A livres ouverts" sur TF1, qui a vraiment lancé la société. A force de persévérance, Dior est la première marque de luxe a m'avoir fait confiance. Cartier et Boucheron ont suivi. J'ai d'ailleurs eu à ce moment-là près de trente-trois personnes à l'agence", détaillait-il.

De quoi enterrer les espoirs de le revoir à la télé ? Christophe Rippert tenait alors à rassurer les nostalgiques : "J'ai choisi de suivre mon intuition et mes envies. Et j'en suis très fier. Un retour devant les caméras ? Si un beau projet se présente...".

Christophe Rippert : pourquoi il refuse de rejoindre le casting des "Mystères de l'amour"