Diplomates marocains #1 : Abdelouahed Anoun, source d’inspiration de William Shakespeare

© Fournis par Yabiladi

Dépêché par le sultan saadien Ahmed al-Mansour afin d’établir les bases d’une alliance entre le Maroc et l’Angleterre, le diplomate marocain Abdelouahed Ben Messaoud Ben Mohammed Anoun aurait inspiré William Shakespeare. Les détails sur les points de convergence entre le diplomate saadien et Othello, le personnage mauresque de l’un des grands dramaturges et écrivains de la littérature anglaise.

Vers 1600, le Maroc et l'Angleterre décident de renforcer leurs relations diplomatiques à travers une série d'accords commerciaux. La reine Elizabeth Ire et le sultan Ahmed al-Mansour de la dynastie Saadi ont tous les deux un ennemi en commun : l'Espagne. Une réalité qui a permis de concrétiser l’union maroco-anglaise.

Un diplomate marocain à Londres

Les deux royaumes dépêchaient alors régulièrement des délégations diplomatiques. L'alliance donnera même naissance à une œuvre littéraire emblématique signée par «The One and only» William Shakespeare.

Plusieurs années après la défaite du Portugal lors de la Bataille des trois rois en 1578, le sultan Saadi et la reine d'Angleterre étaient disposés à collaborer. «Les relations politiques s’étaient renforcées à la suite de missions diplomatiques réciproques et couronnées par une alliance anglo-marocaine contre l'Espagne sous Philippe II», écrit l'historien marocain Khalid Ben-Srhir dans son livre «La Grande-Bretagne et le Maroc sous l'ambassade de John Drummond Hay 1845-1886» (Edition Routledge Curzon, 2005, traduit en anglais par Malcolm Williams et Gavin Waterson).

Portrait de William Shakespeare. / Ph. DR

Diplomates marocains #1 : Abdelouahed Anoun, source d’inspiration de William Shakespeare