Handball – Lidl Starligue (J24) : Montpellier retrouve le sourire, Nîmes et Toulouse s’imposent à domicile

porte montpellier © Panoramic porte montpellier

Après deux défaites de suite toutes compétitions confondues, Montpellier s’est relancé aux dépens de Tremblay, lanterne rouge de Lidl Starligue. Nîmes et Toulouse ont également profité du fait de recevoir pour s’imposer.

Après avoir chuté face au PSG et aux Füchse Berlin, Montpellier avait besoin de retrouver de la confiance. Et, pour cela, rien de mieux que la réception de la lanterne rouge de Lidl Starligue, Tremblay. Mais les Franciliens, emmenés par Pedro Portela (5 buts sur 6 tirs), n’ont pas laissé les joueurs de Patrice Canayer déployer leur jeu pendant la première période, avec seulement trois longueurs d’écart entre les deux formations à l’issue des 30 premières minutes. Mais, au retour sur le parquet, la donne a changé. Les Tremblaysiens ont été réduits au silence par Kevin Bonnefoi (15 arrêts à 43% d’efficacité) pendant treize interminables minutes qui ont permis à Montpellier de signer un 11-0 pour creuser un écart définitif. Les coéquipiers d’Hugo Descat (9 buts sur 10 tirs) ont géré la fin de match pour s’imposer de douze longueurs (34-22) et revenir à six points du PSG. Tremblay, pour sa part, reste dernier au classement avec trois points de retard sur Créteil.

Nîmes s’accroche à sa quatrième place

Tenu en échec par Dunkerque en milieu de semaine, Nîmes se devait de l’emporter face à Cesson-Rennes pour rester en position de force dans la course à la quatrième, voire à la troisième place. Mais la « Green Team » a manqué son entame de match, se retrouvant mené de quatre buts après dix minutes de jeu. Mais ce retard a été comblé progressivement par les coéquipiers de Mohammad Sanas (8 buts sur 9 tirs). Les deux équipes se sont alors neutralisées mais Ahmed Hesham (4 buts sur 6 tirs) a permis à l’USAM de revenir au vestiaire avec un but d’avance. Les deux équipes n’ont alors pu se départager jusqu’à l’entame des dix dernières minutes, durant lesquelles Rémi Desbonnet (12 arrêts à 31% d’efficacité) a fait les arrêts nécessaires pour permettre à Nîmes de se détacher pour s’imposer de deux longueurs (29-27). Les Gardois prennent deux points d’avance sur Aix et revient à trois longueurs de Nantes quand Cesson-Rennes enchaîne un deuxième revers de suite.

Toulouse n’a pas douté

Toulouse, qui restait sur un revers face au PSG, recevait ce samedi Saint-Raphaël, qui comptait se relancer après trois revers consécutifs. Mais les Varois ont très rapidement déchanté. En effet, le Fenix a très rapidement pris les commandes de la rencontre, prenant quatre buts d’avance peu avant le quart d’heure de jeu. Si les Bretons ont essayé de tenir, Ayoub Abdi (5 buts sur 5 tirs) a donné quatre longueurs d’avance aux Toulousains à la pause. Profitant de la performance de Jef Lettens (11 arrêts à 31% d’efficacité) dans son but, le Fenix a gardé la main en début de deuxième période, comptant jusqu’à huit longueurs d’avance à 17 minutes de la fin du match. Les deux équipes ont tout donné en fin de match mais les Toulousains ont su garder le cap pour aller chercher une victoire de cinq longueurs (32-27) qui leur permet de consolider leur huitième place avec trois points d’avance sur… Saint-Raphaël, qui compte toutefois deux matchs en moins par rapport aux Bretons. HANDBALL - LIDL STARLIGUE / 24EME JOURNEE Vendredi 23 avril 2021 Chambéry - Istres : 30-21 Samedi 24 avril 2021 18h00 : Montpellier - Tremblay 18h00 : Nîmes - Cesson-Rennes 20h30 : Toulouse - Saint-Raphaël Dimanche 25 avril 2021 Montpellier - Tremblay : 34-22 Nîmes - Cesson-Rennes : 29-27 Toulouse - Saint-Raphaël : 32-27 Mercredi 26 mai 2021 19h00 : Créteil - Limoges

Handball – Lidl Starligue (J24) : Montpellier retrouve le sourire, Nîmes et Toulouse s’imposent à domicile