Lille, la chance du champion ?

Burak Yilmaz a marqué en force sur la pelouse de Metz. © Fournis par Sports.fr Burak Yilmaz a marqué en force sur la pelouse de Metz.

Le Losc a ouvert la 32e journée de Ligue 1 par un succès à Metz ce vendredi (0-2). En affichant une belle réussite.

Moins d’une semaine après son précieux succès au Parc des Princes, le Losc n’a pas failli sur la pelouse de Metz, en ouverture de la 32e levée de Ligue 1. Face à une solide et vaillante formation lorraine, les Dogues ont longtemps courbé l’échine, pliant jusqu’à une possible rupture sans jamais craquer cependant.

Déjà étincelant face au PSG, Maignan, le portier nordiste, a encore réalisé de sacrées prouesses dans son but. Les Grenats ont frappé à 18 reprises sur la cage adverse, touchant du bois par Sarr, même, en début de seconde période (52e). Mieux encore, Maignan s’est employé à repousser un penalty en tout début de rencontre, faisant ainsi échec à Leya Iseka après une main de Fonte dans la surface (15e).

« Metz nous a mis sur le reculoir dans ce match, il nous a fallu de la réussite, il nous a fallu nous battre pour faire la différence », dixit Christophe Galtier sur Canal+ Sport à l’issue de la partie. Forts comme des Turcs Fort de l’écot de ses Turcs Yilmaz et Celik, buteurs en toute puissance en seconde période, aux 60e et 89e minutes respectivement, les Lillois eux ont trouvé la faille dans ce match. Une façon de forcer leur chance peut-être dans la course au titre puisque les André et consorts relèguent provisoirement les Parisiens à six longueurs. « On est dans la bagarre avec quatre équipes pour le titre, on va tout faire pour rester tout en haut, tout faire pour garder cette place, souffle Fonte. C’est normal, quand il ne reste que six matches, d’avoir le titre en tête. » Avec une baraka pareille, ce Losc en effet peut y croire.

Lille, la chance du champion ?