Manchester City: Guardiola s’opposait à la Super League en début d'année

Pep Guardiola © @IconSport Pep Guardiola

En janvier dernier, Pep Guardiola s’était fermement opposé à un projet de ligue fermée pour remplacer la Ligue des champions. Quatre mois plus tard, Manchester City fait partie des 12 clubs au cœur du projet de Super League.

Se plonger dans les récentes archives fait réapparaître des déclarations qui prennent une autre ampleur aujourd'hui. En janvier dernier, Pep Guardiola s’était dit opposé à la création d’une ligue européenne fermée, à l’image du projet de Super League, dévoilée dimanche par douze grands clubs. "Nous ne pouvons pas faire perdre leur sens aux championnats nationaux, mais plutôt les rendre plus forts. Renforcer la Premier League, le Championship, la League One…", avait déclaré en conférence de presse l'entraîneur de Manchester City, dans des propos retrouvés par le Mundo Deportivo. "Il faut aller vers la qualité et non vers la quantité. Au lieu de faire une Super League, il faut faire une Super Premier League. Mais vous ne pouvez pas tuer les divisions inférieures", poursuivait ensuite l'entraîneur des Citizens.

Quelques mois plus tard, son club de Manchester City a pourtant décidé de prendre part au projet de la Super League, avec 11 autres clubs (Manchester United, Liverpool, Arsenal, Chelsea, Tottenham, Barcelone, le Real, l’Atlético, l’Inter Milan, le Milan AC et la Juventus). Cette nouvelle compétition, créée pour concurrencer la Ligue des champions, essuie de nombreuses critiques depuis 24 heures. De la part des supporters évidemment, mais aussi de certains joueurs comme du Parisien Ander Herrera, Mesut Özil ou encore Bruno Fernandes, joueur de Manchester United et donc directement concerné par cette nouvelle compétition.

De son côté, l’UEFA a décidé de contre-attaquer et menacent les joueurs qui participeraient à la Super League d’être bannis de l’Euro et de la Coupe du monde. L’instance européenne a également annoncé qu’elle allait étudier la possibilité d’exclure les clubs dissidents de la Ligue des champions actuelle. Manchester City et Pep Guardiola se retrouvent donc au cœur du débat alors qu'ils doivent affronter le PSG en demi-finale de C1 (28 avril et 4 mai sur RMC Sport 1).

Manchester City: Guardiola s’opposait à la Super League en début d'année