Israël: la Pâque juive en famille après une campagne de vaccination anti-Covid-19 réussie

Une famille se retrouve pour le Séder de Pessah, profitant du relâchement des restrictions dues à la pandémie de Covid-19, à Ramag Gan, le 27 mars 2021. © REUTERS - NIR ELIAS Une famille se retrouve pour le Séder de Pessah, profitant du relâchement des restrictions dues à la pandémie de Covid-19, à Ramag Gan, le 27 mars 2021.

Pour la première fois depuis le début de la pandémie de coronavirus, les Israéliens peuvent célébrer en famille Pessach, la Pâque juive, qui se déroule du samedi 27 mars au dimanche 4 avril. Le nombre de nouvelles contaminations et d'hospitalisations de patients positifs au Covid-19 continue à diminuer de manière régulière, résultat de la campagne vaccinale réussie, affirment les spécialistes.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

En quoi cette nuit diffère de toutes les autres nuits ? C’est la question que posent traditionnellement les enfants pendant le Séder, le repas pascal de Pessach. Et cette année, la réponse en Israël paraît évidente pour beaucoup :

« L’année dernière, j’étais seule à la maison : on a fait une soirée Zoom avec la famille. Mais cette année c’est en famille, on est tous vaccinés, avec les enfants, les petits-enfants, les copains, les nouveaux bébés… », résume Tamar Samesh.

Pas de masques, mais pas plus de 20 personnes : c’est la seule véritable limitation imposée par les autorités, toutefois difficiles à vérifier.

C’est le retour à la normale, estime Michael Morali : « C’est une très grande joie de retrouver ses enfants, cela me fait très plaisir de pouvoir le refaire. La majorité de la population est vaccinée, donc les offices vont pouvoir se faire plus ou moins normalement : on est très heureux. »

Alice Marciano prépare depuis des semaines ces retrouvailles traditionnelles : « Cette année, c’est un bonheur de se retrouver autour d’une table. Bien entendu, avec tous les bons petits plats traditionnels de la famille juive-marocaine ! »

Pause pascale également pour la politique : les tractations entre les divers partis, après les élections, ne reprendront qu’au lendemain de la fête.

 À lire aussi Covid-19: Israël élargit la vaccination aux femmes enceintes

Israël: la Pâque juive en famille après une campagne de vaccination anti-Covid-19 réussie