Super Ligue : Thierry Henry fracasse Arsenal

Peu enclin à prendre la parole dans les médias, Thierry Henry a tout de même tenu à commenter l'actualité liée à la Super Ligue. Arsenal a pris cher.

Thierry Henry prend la parole © Fournis par Football 365 Thierry Henry prend la parole S'il a été champion de France avec, champion d'Espagne et vainqueur de la Ligue des champions avec le FC Barcelone, sans oublier son titre de champion de MLS avec New York et son passage à la Juventus, est pour beaucoup l'homme d'un seul club. Joueur d' de 1999 à 2007 (avec une pige supplémentaire en 2012), le champion du monde 1998 y a laissé une empreinte inscrite à jamais dans la mémoire des supporters. De fait, lorsqu'il parle de son club de cœur, chacun l'écoute. Et c'est précisément sur ce sujet que Thierry Henry a pris la parole à l'occasion d'un entretien accordé au Telegraph. Le Français est revenu sur l'épisode lié à la création de la, ainsi que sur l'implication d'Arsenal et de ses dirigeants, membres fondateurs de la compétition sécessionniste. Et il est allé droit au but. "J'aime ce club et le supporterai jusqu'à mon dernier souffle. Mais je ne le reconnais plus. Ce qu'il vient de se passer, avec cette tentative de former et de rejoindre une ligue fermée, n'a pas de sens à mes yeux. » "Ils ont eu tort" Abasourdi par l'attitude des décideurs d'Arsenal, Thierry Henry a ensuite pointé du doigt les responsables, Sam Kroenke (propriétaire du club) en tête. "Ces personnes-là ont dirigé Arsenal comme si c'était une entreprise, et pas comme un club de football. Leurs intentions ont été révélées au grand jour. » Cherchant une éventuelle excuse à cette sortie de route des dirigeants des Gunners, Henry a évoqué "un manque de compréhension des valeurs du football » et mis en avant "la tentation de l'argent ». Mais il conclut par un lapidaire : "Ils ont eu tort ».

Super Ligue : Thierry Henry fracasse Arsenal