Covid-19: en Inde, le refus de Biden de lever l'embargo sur les adjuvants des vaccins, choque

Un policier indien se fait vacciner à l'hôpital civil d'Amritsar, le 21 avril 2021. © AFP - NARINDER NANU Un policier indien se fait vacciner à l'hôpital civil d'Amritsar, le 21 avril 2021.

Submergée par une deuxième vague foudroyante, l’Inde demande de l’aide aux États-Unis pour produire plus de vaccins. Mais malgré la pression, Joe Biden a refusé ce vendredi 23 avril de lever son embargo sur des produits médicaux vitaux. Une fin de non-recevoir qui choque, alors que même le rival chinois propose aujourd’hui son aide. 

Avec notre correpsondant à Bangalore, Côme Bastin

Les Américains d’abord. Les mots ne sont pas de Donald Trump mais de son successeur Joe Biden. Il y a deux semaines, le président du Serum Institute of India le suppliait de lever l’embargo des États-Unis sur les adjuvants de vaccins. 

Les chambres de commerce américaines lui avaient depuis demandé d’expédier des vaccins en Inde, mais rien n’y a fait. « Dans l'intérêt du monde, les États-Unis doivent d'abord répondre aux besoins de leur propre peuple », a déclaré son porte-parole Ned Price. 

► À lire aussi : Covid-19: les hôpitaux indiens face à la pénurie d'oxygène

Delhi avait envoyé de l'hydroxychloroquine aux Américains

Ce refus de la part de la grande puissance, considérée comme un allié, choque de nombreux Indiens. Un sentiment aggravé par le fait que l’Inde avait expédié aux États-Unis de nombreuses doses d'hydroxychloroquine au cœur de la crise, juge le journal First Post. 

L’expert en santé publique indo-américain Ashish Jha a rappelé que Washington disposait de 40 millions de doses de vaccin AstraZeneca qui ne seraient pas utilisées. 

En attendant des pays tels que l’Australie, la France et même la Chine ont affirmé se tenir prêts à aider l’Inde à faire face à la pandémie. Au Pakistan, le mot-dièse #IndianLivesMatter est a la Une de la presse locale et une fondation a proposé l’envoi de 50 ambulances et de personnel.

► À lire également : Flambée épidémique en Inde: ce que l'on sait sur le « variant indien » du Covid-19

Covid-19: en Inde, le refus de Biden de lever l'embargo sur les adjuvants des vaccins, choque