Burkina Faso: opération policière contre la consommation de chicha à Ouagadougou

Au début du mois d’avril, la mairie de Ouagadougou a pris une mesure interdisant la consommation de la chicha dans les lieux publics (Image d'illustration). © pictafolio/GettyImages Au début du mois d’avril, la mairie de Ouagadougou a pris une mesure interdisant la consommation de la chicha dans les lieux publics (Image d'illustration).

Le maire de Ouagadougou est en lutte contre la consommation de la chicha dans les lieux publics. Au début du mois d’avril, la mairie a pris une mesure interdisant la consommation de la chicha dans les lieux publics de la commune, clos ou non. Les forces de sécurité ont mené, samedi 24 avril, une opération de contrôle du respect de cette mesure.

Avec notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudani

Cette première opération de contrôle inopiné a concerné une vingtaine de bars, restaurants ou discothèques dans plusieurs arrondissements de la capitale.

À la « chicha House », un bar réservé aux fumeurs, tout le matériel de consommation de chicha a été saisi. Charles Sawadogo, le gérant pense déjà aux conséquences de cette mesure sur son chiffre d’affaires : « Ça aura un impact négatif sur notre marché. C’est parce qu’il y avait la chicha que d’autres personnes venaient pour fumer. Sinon, quand il n’y aura plus la chicha, il y aura une chute du marché ».

Des centaines de tubes à chicha saisis

Des dizaines de forces de sécurité intérieure, police et gendarmerie ont été mobilisées pour l’opération. Des centaines de tubes à chicha ont été saisis. Les gérants des bars ont été sensibilisés sur la mesure d’interdiction de la consommation de la chicha.

Adama Pamtaba, chargé des relations publiques à la police municipale de Ouagadougou. « La récolte a été très fructueuse. On a pu récupérer de 200 à 300 appareils utilisés pour la consommation de chicha. La récidive peut entraîner la fermeture ou la suspension de la licence. Nous avons constaté ces derniers temps que la consommation de la chicha est devenue très criante dans la ville de Ouagadougou, surtout en ce qui concerne la population très jeune ».

Selon la police municipale, ces opérations vont se poursuivre et elles concerneront tous les quartiers de la ville.

►À lire aussi : Burkina: le succès de la chicha chez les jeunes inquiète les spécialistes de la santé

Burkina Faso: opération policière contre la consommation de chicha à Ouagadougou