Irlande du Nord: unionistes et républicains condamnent ensemble les violences

Un petit groupe de loyalistes rassemblés devant le parlement à Belfast le 8 avril 2021, où les députés débattent des récentes violences © PAUL FAITH Un petit groupe de loyalistes rassemblés devant le parlement à Belfast le 8 avril 2021, où les députés débattent des récentes violences

Unionistes et républicains du gouvernement local d'Irlande du Nord ont condamné ensemble jeudi les violences "complètement inacceptables et injustifiables" qui ont secoué la province britannique ces derniers jours, dans un contexte de tensions exacerbées par le Brexit.

Le feu couve en Irlande du Nord depuis la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, dont les conséquences créent un sentiment de trahison chez les unionistes attachés à la couronne britannique. 

Ces tensions ont abouti à une semaine d'émeutes se traduisant par des jets de projectiles et des véhicules incendiés, principalement dans des zones loyalistes à majorité protestante, ayant fait plus de 50 blessés au sein de la police. 

Elles font resurgir le spectre des trois décennies sanglantes des "Troubles" entre républicains, principalement des catholiques partisans de la réunification avec l'Irlande, et unionistes protestants, qui ont fait 3.500 morts jusqu'à l'accord de paix de 1998.

"Les destructions, violences et menaces de violence sont complètement inacceptables et injustifiables, quelles que soient les inquiétudes existant dans les communautés", ont indiqué les dirigeants locaux après une réunion d'urgence faisant suite à une nouvelle nuit de violences à Belfast. 

Des employés du conseil municipal de Belfast nettoient les restes d'un bus brûlé à Shankill Road le 8 avril 2021 © PAUL FAITH Des employés du conseil municipal de Belfast nettoient les restes d'un bus brûlé à Shankill Road le 8 avril 2021

Dans un communiqué commun, ils se sont dits "gravement préoccupés" par les incidents. "Nos positions politiques divergent sur de nombreux points, mais nous sommes tous unis dans notre soutien à la loi et l'ordre", ont-ils ajouté, appelant à cesser "les attaques contre la police, les services publics et les communautés". 

Un véhicule de police posté près du parlement local à Belfast, devant lequel quelques protestataires sont rassemblés, le 8 avril 2021 © PAUL FAITH Un véhicule de police posté près du parlement local à Belfast, devant lequel quelques protestataires sont rassemblés, le 8 avril 2021

- "Solutions politiques" -

La semaine dernière, des violences avaient d'abord éclaté dans la ville de Londonderry, avant de gagner un quartier loyaliste de Belfast et les environs de la capitale nord-irlandaise pendant le week-end de Pâques. 


Vidéo: Irlande du Nord: nouvelle nuit de violences dans une banlieue de Belfast (Le Figaro)

Irlande du Nord: unionistes et républicains condamnent ensemble les violences