L'Allemagne se fait bouffer par la Macédoine

© Fournis par Sofoot

Allemagne 1-2 Macédoine du Nord

Buts : Gündoğan (63e SP) pour la Mannschaft // Pandev (45e+2) et Elmas (85e) pour les Lions rouges

L'Allemagne n'est pas parvenue à se sortir du piège tendu par la Macédoine, ce mercredi, en match de qualification à la Coupe du monde 2022. Dans la Schauinsland-Reisen-Arena de Duisburg, les champions du monde 2014 sont tombés sur un bloc bas organisé, solidaire et terriblement efficace en contre-attaque. Le joueur le plus capé et meilleur buteur de l'histoire de la sélection, Goran Pandev, a d'abord ouvert le score, avant qu'Elmas ne remette la Macédoine devant, à quelques instants du terme. La Macédoine chipe la seconde place du groupe J à ses adversaires du soir à la différence de buts, puisque les deux nations comptent six points après trois journées.

« Tous unis comme un roc ! Tous tel un bloc. Solides comme le roc ! Ensemble comme un roc ! » Le premier acte se résume à Roc, le tube de l'année 2007 signé Nâdiya. Les Macédoniens défendent à huit, à neuf, à dix et parfois à onze pour contenir les assauts allemands. Ces derniers dépassent les 70% de possession pendant près de 35 minutes et sont sur le point d'ouvrir le score par deux fois. Goretzka d'abord, bien décalé par Havertz dans la surface, envoie un cachou sur la barre transversale de Dimitrievski (9e). Goretzka frappeur puis passeur, mais son destinataire Gnabry ne cadre pas à bout portant (31e). Les Macédoniens, noyés, sortent une première fois la tête de l'eau sur un coup franc bien brossé par Alioski, que Ter Stegen est obligé de boxer d'un arrêt réflexe, car gêné par le vis-à-vis (40e). Et la deuxième secousse est la bonne pour les visiteurs. Après un bon mouvement collectif, Bardhi décoche la fameuse passe PES à Pandev qui, du haut de ses 37 balais, crucifie Ter Stegen de sang-froid (0-1, 45e+2). Le roc est néanmoins brisé dès l'heure de jeu par Gündoğan sur penalty (1-1, 63e). Gündoğan y va à son tour de sa passe PES, mais Werner ne convertit pas l'offrande (79e). Et les locaux se font à nouveau surprendre contre le cours du jeu. Elmas est servi par Ademi qui place parfaitement sa frappe pour sceller une victoire historique pour tout un pays (1-2, 85e).

Qualifiés pour l'Euro, les Macédoniens ont désormais des rêves de Coupe du monde. De qualification, mais aussi de victoire finale.

Allemagne (4-3-3) : Ter Stegen - Can, Ginter (Musiala, 88e), Rüdiger, Gosens (Younes, 56e) - Goretzka, Kimmich, Gündoğan - Havertz (Werner, 56e), Gnabry, Sané. Sélectionneur : Joachim Löw.

Macédoine du Nord (5-3-2) : Dimitrievski - Nikolov, Ristovski, Velkovski, Musliu, Alioski (Ristevski, 90e) - Bardhi, Ademi, Elmas - Pandev (Stojanovski, 90e), Trajkovski (Spirovski, 72e). Sélectionneur : Igor Angelovski.

L'Allemagne se fait bouffer par la Macédoine