Tuchel allume à son tour la Ligue 1

Entre la L1 et la PL, il n'y a pas photo pour Thomas Tuchel. © Fournis par Sports.fr Entre la L1 et la PL, il n'y a pas photo pour Thomas Tuchel.

Quand on parle de l’intérêt éventuel de Paris pour son nouveau prodige, Erling Haaland, Mino Raiola répond ainsi, ce samedi dans les colonnes du quotidien sportif espagnol AS: « Quand un club aussi prestigieux que Barcelone ou Madrid arrive, avec une si grande d’histoire, il est difficile de dire non. Le PSG rejoint ce groupe de grands clubs, Manchester City essaie d’y arriver, la Juve a toujours été là… Mais le championnat dans lequel ces clubs évoluent compte aussi. Le PSG joue dans le plus mauvais championnat des grands clubs. »

Face à la presse, dans des propos relayés par beIN Sports, Thomas Tuchel se veut certes plus diplomate que l’incontournable agent italo-néerlandais. Mais son observation n’est pas plus flatteuse pour l’élite française, que l’ancien coach du PSG compare volontiers à la Premier League alors qu’il officie désormais aux commandes de Chelsea – avec brio qui plus est. « Passer de la Ligue 1 à la Premier League ? C'est brutal, honnêtement. Très brutal », souffle-t-il le sourire aux lèvres. « Un tout autre niveau » « En France, on jouait le même nombre de matches, deux coupes et il y a aussi 20 équipes en championnat. Mais l'intensité et le défi du championnat sont vraiment très différents ici. C'est un tout autre niveau, ajoute l’ancien stratège de Dortmund. C'est assez impitoyable, ça vous fait rester au garde à vous et ça vous fait lever tôt le matin. Il n'y a tout simplement pas le temps de respirer. Il n'y a pas trop de temps pour s'asseoir, pour être détendu ou confortable. Et c'est une bonne chose, cela aiguise ta mentalité et ton esprit. »

Demi-finaliste de la C1 avec les Blues, en ballotage favorable face au Real Madrid à l’issue du match aller (1-1 à Madrid), Thomas Tuchel n’a que peu de regrets à nourrir en effet depuis son licenciement du PSG il y a quatre mois.

Tuchel allume à son tour la Ligue 1