L’ambassadeur de Russie en UE sermonné à Bruxelles

Vladimir Tchijov, représentant de la Russie dans l'Union européenne, à Bruxelles, le 25 avril 2018. © AFP - EMMANUEL DUNAND Vladimir Tchijov, représentant de la Russie dans l'Union européenne, à Bruxelles, le 25 avril 2018.

Après la décision de Moscou de déclarer huit personnalités européennes personæ non gratæ vendredi, après la condamnation et l’emprisonnement d’Alexeï Navalny, après le ballet des expulsions réciproques de diplomates, l’UE a fini par convoquer officiellement l’ambassadeur russe à Bruxelles pour lui exprimer le courroux des Européens. Le ton monte encore d’un cran entre l’Union et Moscou.

Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Bénazet

Les Européens ont répété à Vladimir Tchijov, l’ambassadeur russe à Bruxelles, qu’ils se réservaient le droit de réagir aux actions de son gouvernement ; c’est le principal message en forme d’avertissement que l’UE a fait passer lors de cette convocation. Ce n’est jamais que la répétition mot pour mot des menaces européennes d’une réaction avec des « mesures appropriées » que les Européens avaient proféré vendredi suite à l’interdiction d’entrée en Russie décrétée par Moscou contre huit personnalités européennes.

L’Union condamne cette décision purement politique et sans fondement légal, tel est le compte-rendu de cette convocation par les Européens. Ils ont aussi exprimé leur mécontentement face aux expulsions de diplomates et leur inquiétude face à la décision russe d’établir une liste « d’États inamicaux ».

Les ministres des Affaires étrangères de l’UE vont se pencher sur le dossier russe dans une semaine mais pour l’instant les 27 n’ont toujours pas réussi à désamorcer les tensions aux relents de guerre froide qui s’accumulent avec la Russie. Leurs demandes de libération d’Alexeï Navalny puis leurs sanctions n’ont fait qu’engendrer hostilité et représailles du Kremlin, un cercle vicieux dont personne ici ne voit la fin.

► Lire aussi : Russie: «Quelque chose a basculé lors de la tentative d'assassinat d'Alexeï Navalny»

L’ambassadeur de Russie en UE sermonné à Bruxelles