Hélène de Fougerolles : son rôle de mère, sa fille autiste… Elle se livre sans concession

Hélène de Fougerolles : son rôle de mère, sa fille autiste… Elle se livre sans concession © BORDE-GUIREC / BESTIMAGE Hélène de Fougerolles : son rôle de mère, sa fille autiste… Elle se livre sans concession

La comédienne Hélène de Fougerolles s'est confiée sur son quotidien et son comportement en tant que mère d'une fille autiste, dans un entretien accordé à Télé Star.

Hélène de Fougerolles n'est pas qu'une actrice au talent reconnu par les téléspectateurs. Côté vie privée, elle est aussi la mère d'une fille, Shana, 18 ans, atteinte d'autisme, qu'elle a eu avec son ex-compagnon, le producteur Éric Hubert. Dans son livre autobiographique, T'inquiète pas maman, ça va aller, l'actrice de 48 ans évoque avec une sincérité touchante la différence de sa fille. Longtemps discrète sur ce sujet, la comédienne ne souhaite désormais plus se taire. Lors d'une interview donnée à nos confrères de Téléstar, elle est notamment revenue sur son rôle de mère, et cette tendance "à être ultra-protectrice, peut-être trop", avec sa fille.

Tout n'a pas été simple pour Hélène de Fougerolles. Longtemps, face à la maladie de sa fille, l'actrice a cru être "une mauvaise mère". "On m'a longtemps dit que Shana avait des problèmes comportementaux à cause de moi, que j'étais trop vulnérable, pas assez équilibrée, trop protectrice", a-t-elle ajouté auprès de Télé Star. Dans Sept à huit, sur TF1, il y a quelques semaines, la mère de famille avait concédé, non sans une certaine émotion, que sa fille était "différente" et "particulière". Et de poursuivre : "C'est vrai que c'est quelque chose que je n'arrive pas à encaisser [...] Elle n'est pas handicapée mentale, elle est différente, elle est géniale, vraiment."

La "Maison de Shana" devrait voir le jour

Retirée de la série Balthazar sur TF1, Hélène de Fougerolles vit désormais dans le sud de la France. Elle se consacre notamment à l'ouverture de la "Maison de Shana", un lieu en lien avec "Les maisons de Vincent" créées par Hélène Médigue, ancienne comédienne de Plus belle la vie, dont le frère est autiste. "Je voudrais mettre en place des structures adaptées aux particularités et capacités de chacun. Ma fille ne peut pas faire ses lacets mais elle peut apprendre plusieurs langues avec une rapidité déconcertante. On a déjà trouvé la maison, on cherche des mécènes. Shana s'y rendra, comme d'autres jeunes adultes", avait-elle annoncé, en mars 2021, lors d’un entretien pour Télé Star.

Hélène de Fougerolles : son rôle de mère, sa fille autiste… Elle se livre sans concession